Tomorrowland Winter: Martin Garrix n'est pas numéro un pour rien
Actualisé

Tomorrowland WinterMartin Garrix n'est pas numéro un pour rien

Le vendredi 15 mars 2019, le Néerlandais a été le dernier artiste à se produire sur la grande scène du premier Tomorrowland Winter. Un final de toute beauté!

par
aha/jde
1 / 98
Tomorrowland Winter - Vendredi 15 mars 2019Main Festival Area (Alpe d'Huez centre)

Tomorrowland Winter - Vendredi 15 mars 2019Main Festival Area (Alpe d'Huez centre)

F. Melillo / Tomorrowland
Tomorrowland Winter - Vendredi 15 mars 2019Main Festival Area (Alpe d'Huez centre)

Tomorrowland Winter - Vendredi 15 mars 2019Main Festival Area (Alpe d'Huez centre)

F. Melillo / Tomorrowland
Tomorrowland Winter - Vendredi 15 mars 2019Main Festival Area (Alpe d'Huez centre)

Tomorrowland Winter - Vendredi 15 mars 2019Main Festival Area (Alpe d'Huez centre)

F. Melillo / Tomorrowland

Comme depuis le début du festival électronique qui s'est tenu à l'Alpe d'Huez, nous étions au premier rang de la grande scène pour suivre les artistes à l'affiche de la soirée. A commencer par le duo Double Pleasure qui a lancé la soirée avec son EDM teintée de rythmes brésiliens. Parfois ponctués de remix mondialement connus comme Fatboy Slim «Right Here, Right Now» et même Paul Kalkbrenner «Sky and Sand». Un set idéal pour se mettre en jambe à l'heure de l'after-ski.

Yves V, grand pote à Dimitri Vegas & Like Mike, n'a eu aucune peine à enchaîner et à attirer la foule devant la scène. En même temps, le Belge est un habitué de l'ambiance de Tomorrowland. Il y a mixé à chaque édition depuis 2007.

Cela fait quelques jours que Steve Aoki traîne dans le coin. Quasi tous les festivaliers l'ont croisé sur les pistes de ski. Ce soir, il a évidemment pris sa revanche sur tous ceux qui lui ont demandé des selfies en les entartant avec six gros gâteaux à la crème. Côté moment fort, l'Américain a présenté son dernier titre en date, «Hit Your Heart», en live avec la chanteuse Dagny.

Il est 20 heures et au niveau des titres bourrins, ce n'est pas ce qui a manqué. Avec beaucoup d'intelligence, Lost Frequencies est venu couper le fil de la soirée avec des morceaux très mélodieux. Felix, de son vrai nom, a mis définitivement le public à ses pieds avec un monstrueux remix de son propre morceau «Melody», réalisé avec James Blunt.

Tomorrowland Winter a terminé son festival en apothéose avec Martin Garrix, meilleur DJ au monde. Doit on préciser qu'il a livré un set hors normes, à la hauteur des espérances des festivaliers venus en nombre se masser devant la grande scène. On ne l'avait jamais vue aussi remplie en 4 jours. Il faut également dire que la météo a été parfaite contrairement à la veille où les fêtards ont dû braver une tempête de neige. Le jeune Néerlandais de seulement 22 ans a su jouer avec son public en alliant ses plus gros tubes à des remix à la sauce EDM pour créer une performance dont lui seul à le secret. Combiné à la coordination son, lumière et feux d'artifice, dont seul Tomorrowland à le secret, et vous obtenez un cocktail tout bonnement hallucinant!

Pour vivre le festival de l'intérieur, n'hésitez pas à suivre nos stories sur Instagram.

Tomorrowland Festival

Alpe d'Huez (F). Infos: www.tomorrowland.com

Ton opinion