Actualisé

LONDRESMartin Gore de Depeche Mode: «J'ai arrêté de boire»

Le nouvel album du groupe electro-pop sort le 17 avril. Compositeur en chef, Martin Gore l'évoque en exclu pour «20 minutes».

par
Gabriel Lecomte

– 20minutes online. Martin, comment décririez-vous «Sounds of the Universe», le douzième album studio de Depeche Mode en bientôt trente ans d'existence?

– Martin Gore. Il est très varié. On l'a intitulé comme ça parce que notre palette de sons s'est élargie. Nous n'avons jamais utilisé autant d'instruments sur un album. Et puis, au risque de paraître «new age», nos nouvelles chansons ont un côté spirituel.

– L'humeur du groupe est-elle toujours au beau fixe?

– L'ambiance en studio était encore meilleure que la dernière fois. Cela est dû en partie au fait qu'on a jamais composé autant de titres avant de commencer l'enregistrement d'un disque.

– Dave Gahan compose depuis peu pour le groupe. Votre rivalité est-elle bénéfique pour Depeche Mode?

– Peut-être. Mais si j'ai été aussi prolifique cette fois, c'est que j'ai eu beaucoup de temps pour écrire pendant que Dave était occupé à enregistrer et à promouvoir son album en solo. L'autre raison est liée au fait que j'ai arrêté de boire. Je buvais beaucoup trop. En tournée, les unités d'alcool s'accumulent à une vitesse terrifiante parce que, chaque soir, on est invité à une fête.

– Quelle est votre motivation à continuer?

– Après notre dernier album, «Playing the Angel», et la tournée qui a suivi, le groupe est redevenu très important à nos yeux, parce qu'on s'est énormément amusés en studio et sur scène.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!