variété française: Martin Rappeneau prend des risques

Actualisé

variété françaiseMartin Rappeneau prend des risques

Le fils du réalisteur Jean-Paul Rappeneau («Cyrano de Bergerac») sort son album le plus mélancolique.

Si la voix et les mélodies atypiques de cet auteur-compositeur ne lui permettent pas encore de jouer dans la cour des grands, ce n'est qu'une question de temps.

Dans ce troisième album, Martin Rappeneau chante encore l'amour et prend des risques. Les guitares sont plus imposantes, au détriment du piano, contrairement aux précédents albums.

Pour vous faire une idée, le jeune homme sera en compagnie de l'orchestre Sinfonietta aux Docks de Lausanne le jeudi 19 mars.

(ode)

Martin Rappeneau, «1800 désirs».

Déjà disponible.

Ton opinion