Séparation houleuse: Martina et sa mère «voulaient me massacrer»

Actualisé

Séparation houleuseMartina et sa mère «voulaient me massacrer»

Le mari de Martina Hingis, Thibault Hutin, affirme avoir été violemment agressé par sa femme, sa belle-mère ainsi que le compagnon de celle-ci. L'homme, qui est aussi le Manager à Martina Hingis, se défend.

par
Olivia Fuchs

En juillet, Thibault Hutin avait révélé que sa femme, la joueuse de tennis Martina Hingis, le trompait. Le cavalier français, qui a demandé le divorce, vivrait actuellement un véritable cauchemar.

«Mon éducation m'interdit de frapper les femmes, mais...»

«Lundi soir (ndlr: de cette semaine), quelqu'un a sonné à la porte de notre appartement. J'ai ouvert et j'ai vu Martina et sa mère Melanie. Elles se sont jetées sur moi, m'ont frappé et m'ont griffé. Mon éducation m'interdit de frapper les femmes, mais j'ai essayé de me défendre. Le compagnon de Melanie est soudainement apparu et m'a lancé le lecteur DVD à la tête», a-t-il raconté à «Blick».

En fuyant l'appartement, Thibault Hutin a constaté qu'on lui avait volé son passeport et sa carte de crédit. Il s'est alors immédiatement rendu au poste de police de Pfäffikon (SZ). «La police m'a raccompagné chez moi et les agents leur ont demandé de me rendre mes affaires», explique-t-il. La police schwytzoise a confirmé les faits: «Nous sommes intervenus lundi soir vers 19h45 en raison d'une dispute familiale chez Martina Hingis. Thibault Hutin a appelé la police», explique le porte-parole, David Mynall.

Après les révélations du «Blick», Mario Widmer, manager et compagnon de la mère de Martina Hingis, a affirmé mercredi à «20 Minuten Online»: «Je ne prends pas position concernant la vie privée de Martina.» Confronté au rôle qu'il aurait joué dans la dispute, il s'est contenté de répondre: «C'est ridicule!»

La menace russe

Mardi, Thibault Hutin a fini par porter plainte contre sa femme, sa belle-mère ainsi que le compagnon de celle-ci: «Ils voulaient me massacrer. Je suis choqué. Je n'ai jamais pensé qu'on allait en arriver là. D'abord elle me trompe, ensuite elle m'attaque physiquement et me vole mes affaires. Elle m'a même envoyé un SMS où elle menace d'appeler les Russes.» Mais la police schwytzoise affirme cependant: «Aucune plainte n'a été déposée.»

Les tentatives du quotidien alémanique pour entrer en contact avec Martina Hingis sont restées vaines.

Ton opinion