Actualisé

Martina Hingis a besoin de calme

La Saint-Galloise Martina Hingis s'est plainte des horaires choisis par les contrôleurs pour effectuer des tests antidopage à San Diego (EU), où elle dispute cette semaine un tournoi du circuit WTA.

Hingis ne remet pas en cause le principe des tests inopinés mais a demandé que l'on tienne compte des programmes de travail des athlètes. «Ce serait mieux qu'ils passent le matin ou en fin de journée, mais pas à la mi-journée quand vous êtes en plein travail.»

La quintuple lauréate d'un tournoi du grand chelem a affirmé que «les règles doivent être respectées», qu'il «ne s'agit pas de fuir». Martina Hingis a avoué qu'elle n'oubliera jamais l'expérience qu'elle a vécue en 1996 en Suisse, quand on était venu à 6 h du matin pour la soumettre à des tests.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!