Martina Hingis vaincue par les missiles Williams
Actualisé

Martina Hingis vaincue par les missiles Williams

Martina Hingis a perdu le duel des deux anciennes numéros 1 mondiales qui l'opposait à Venus Williams, au 2e tour du tournoi de Varsovie.

L'Américaine, bien qu'ayant fini le match sur une jambe en raison de crampes, s'est imposée 4-6 7-5 6-4 au terme de 2h38' de jeu.

Martina Hingis (WTA 25) s'est montrée nettement trop passive face à une adversaire qui ne disputait que son troisième match de l'année.

La Saint-Galloise croyait sans doute avoir fait l'essentiel lorsqu'elle menait 6-4 5-4 et 30-0. Mais dans l'échange suivant, elle voyait sa dernière balle jugée out alors qu'elle-même l'estimait sur la ligne. Le désaccord sur la marque était tranché en sa défaveur, et à la place d'une balle de match, la Suissesse assistait à l'amorce du retour de Venus Williams.

La kiné au secours de Williams

L'Américaine (WTA 13), bien qu'à court de compétition, a déployé sa puissance des grands jours. Malgré un incroyable déchet dans son jeu (80 fautes directes, contre 39 à Hingis!), elle remportait au forceps la deuxième manche avant de s'accrocher dans la troisième alors qu'elle semblait une nouvelle fois au bord du précipice.

A 1-1 dans ce set décisif, l'aînée des Williams, boitillante, faisait appel à la kinésithérapeute pour masser sa cuisse gauche endolorie. Elle repartait tant bien que mal pour se détacher à 3-1, puis 4-3, avant que Martina Hingis revienne à égalité.

A ce moment-là, Venus Williams ne courait pratiquement plus, se contentant d'expédier des missiles sur les lignes en restant quasiment figée en fond de court. Martina Hingis, un peu désemparée et incrédule, se faisait surprendre, commettant à son tour un nombre inhabituel d'erreurs.

Trop tendre

Ces retrouvailles - il s'agissait de la première confrontation des deux ex-numéros 1 mondiales depuis le retour de Hingis, quatre ans jour pour jour après leur dernier match à Hambourg - ont donc tourné à la confusion pour la Suissesse, dont la saison sur terre battue n'a pas débuté aussi bien qu'elle le souhaitait.

Contre Venus Wiliams, Martina Hingis a perdu neuf fois sa mise en jeu, avec notamment un pourcentage trop faible (53 %) de points gagnés sur son premier service. Son match du 1er tour contre la Russe Maria Kirilenko avait déjà été truffé de breaks: 13 en 24 jeux.

La Saint-Galloise tentera d'effacer cette déconvenue aux tournois de Berlin et Rome, ses deux prochains rendez-vous avant Roland-Garros. (si)

Ton opinion