Actualisé 23.12.2019 à 10:54

Allemagne

Marvin était caché dans le placard d'un pédophile

Deux ans et demi après sa disparition, la police allemande a retrouvé Marvin, 15 ans, lors d'une descente dans un appartement lors d'un raid visant à lutter contre la pédopornographie.

de
leg/cga
1 / 8
Deux ans et demi après sa disparition, la police allemande a retrouvé Marvin, 15 ans, lors d'une descente dans un appartement lors d'un raid visant à lutter contre la pédopornographie.

Deux ans et demi après sa disparition, la police allemande a retrouvé Marvin, 15 ans, lors d'une descente dans un appartement lors d'un raid visant à lutter contre la pédopornographie.

Facebook
Il avait disparu sans laisser de traces le 11 juin 2017.

Il avait disparu sans laisser de traces le 11 juin 2017.

Facebook
Le suspect, Lars «Mike» H. 44 ans, est accusé d'avoir dissimulé des productions de pornographie infantile.

Le suspect, Lars «Mike» H. 44 ans, est accusé d'avoir dissimulé des productions de pornographie infantile.

Keystone/Marcel Kusch

La police ne sait pas s'il était retenu «contre sa volonté», sa mère le dit «manipulé»: L'Allemagne s'interroge après qu'un adolescent porté disparu depuis plus de deux ans a été retrouvé caché dans un placard du domicile d'un pédophile présumé.

La police a découvert par hasard vendredi à Recklinghausen, dans l'ouest du pays, le garçon de 15 ans, Marvin, alors qu'elle effectuait une perquisition au domicile d'un homme de 44 ans soupçonné de distribuer du matériel pédopornographique.

Si jusqu'à présent, selon les forces de l'ordre, aucun élément n'indique que le garçon ait été contraint de rester chez cet individu, cette découverte stupéfiante rappelle le cas de Natascha Kampusch, une adolescente autrichienne qui avait été détenue par son ravisseur pendant huit ans avant de réussir à s'échapper en 2006. Le garçon se trouve actuellement en soins psychiatriques. Il avait disparu en juin 2017 après avoir quitté le centre d'accueil pour jeunes dans lequel il vivait depuis la mort de son père, dont il avait du mal à se remettre.

«Marvin ressemble à un homme brisé»

«Je veux lui rendre visite pour Noël, pour fêter un peu avec lui», a déclaré sa mère Manuela B., 53 ans, au quotidien populaire Bild. Elle a enfin pu embrasser son fils vendredi soir, après plus de 900 nuits d'angoisse. Le journal dominical Bild am Sonntag raconte ses retrouvailles, teintées d'émotion. «J'ai toujours dit que Marvin était soit mort, soit quelque part où il ne pouvait pas me contacter, a expliqué Manuela. J'ai passé deux ans et demi à imaginer ce que ce serait de le revoir. Ce n'est pas ce que j'imaginais, c'est encore plus beau».

La quinquagénaire se dit persuadée que son fils a été «manipulé depuis le début» par l'homme chez qui il a été retrouvé. «Je deviens folle en pensant à ce qu'ils lui ont fait. (...) Et pourtant, il a créé une sorte de lien avec eux.» Au premier coup d'oeil, Manuela dit avoir à peine reconnu son fils: «Marvin ressemble à un homme brisé, on dirait qu'il est plus vieux que moi.»

Un étonnant «miracle de Noël»

La décision sur le moment où Marvin pourra rentrer chez lui «dépend des médecins, pas de la police», a expliqué lundi un porte-parole de la police à l'agence de presse dpa. De nombreuses questions restent cependant toujours sans réponse dans cette affaire qualifiée par les médias allemands de «miracle de Noël», notamment comment le garçon s'est retrouvé dans cet appartement et s'il avait ou non la possibilité de le quitter à tout moment.

Les agents qui l'ont découvert «n'ont vu à ce moment-là aucune indication qu'il était retenu contre sa volonté», selon un communiqué de la police. Mais sa mère, qui a pu brièvement voir son fils vendredi, a affirmé avoir des doutes à ce sujet. Le suspect chez qui le garçon a été retrouvé, déjà condamné à une peine de prison avec sursis en 2018 pour possession de pornographie enfantine, a été placé en détention ce week-end. (leg/cga/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!