Lausanne: Masque: le Canton rétropédale, les fans de carrousels râlent

Publié

LausanneMasque: le Canton rétropédale, les fans de carrousels râlent

Le médecin cantonal vaudois a ordonné le masque obligatoire pour les plus de 12 ans sur le site de Luna Park. Tollé sur les réseaux sociaux.

par
Abdoulaye Penda Ndiaye
D’abord facultatif, le port du masque est obligatoire à Luna Park dès l’âge de 13 ans depuis vendredi.

D’abord facultatif, le port du masque est obligatoire à Luna Park dès l’âge de 13 ans depuis vendredi.

Keystone

Les décisions relatives au port du masque sur les parcs d’attractions se suivent mais ne se ressemblent pas. En moins de 72 heures, depuis le début des activités foraines de Luna Park à Lausanne, les autorités ont valsé du facultatif à l’obligatoire. Alors que jusqu’à jeudi, le masque était juste recommandé, les organisateurs ont annoncé vendredi sur leur page Facebook que, sur ordre du médecin cantonal vaudois, les plus de 12 ans devaient en porter sur le site de Bellerive.

Comme il fallait s’y attendre, cette annonce divise les internautes. «Moi qui voulais venir demain... Tant pis pour vous. J'appelle au boycott. N'importe quoi! Un masque en plein air… Vu le nombre de réactions négatives, vous n’allez pas voler haut malheureusement», a réagi avec pessimisme un certain Jérôme.

De toute l’année, nous n’avons travaillé que deux semaines

Un forain

«Cette année, on a travaillé que deux semaines. Donc si on nous dit que le masque est obligatoire, ma foi, on fera avec. On préfère ça plutôt que de ne pas pas travailler du tout», lui a rétorqué avec résignation un forain.

«Personnellement, je porte le masque au travail du lundi au vendredi. Donc, si je dois le porter aussi pendant les loisirs, c'est non», a affirmé une femme. Une autre crie au complot: «Stop! On veut nous rabaisser, couper nos liens sociaux.» Valentine et sa famille aussi déclarent forfait. Mais avec une argumentation qui laisse songeur. «Ce sera sûrement sans nous car avec le masque je n’arrive pas a communiquer avec mon mari malentendant et encore moins avec mon fils de 4 ans», a-t-elle protesté.

Mais dans ce florilège de scepticisme, quelques voix éclairées jaillissent. «Faites ce que l'on vous dit! Le masque ne tue pas mais le virus oui. Ou du moins il vous rend fragile et impotent: il faut tout réapprendre depuis le début comme un bébé. Je le sais car je suis dans ce cas», témoigne Jak.

Appels au boycott contre appels à la solidarité

Plusieurs appels à la solidarité en faveur des forains ont également été prononcés. «Ils ont aussi besoin de travailler. Allez les soutenir! Et passez un bon moment même masqués», déclare Christelle. Plus vindicative, Nath s’emporte contre les anti-masques: «Ceux qui boycottent un bout de papier sur leur bouche et leur nez, je me réjouis de les retrouver aux urgences.» «C’est quand même fou toutes ces histoires pour un masque qu’on met pendant combien de temps? Deux heures? Atteinte à La Liberté? Si votre «liberté» se limite à ça, je vous plains», assène Eva.

Masques offerts au public

Présidente des forains romands, Chantal Wetzel annonce que «des masques seront offerts au public du Luna Park».

Pour rappel, malgré l’annulation de la Fête des vendanges, des activités foraines sont prévues à Neuchâtel, du 25 septembre au 4 octobre. Mais avec des normes sanitaires strictes dont, notamment, le masque obligatoire pour les plus de 12 ans.

Ton opinion

614 commentaires