Actualisé

ItalieMassacre de 5 personnes dans une ferme

Un homme de 42 ans s'est rendu à la police en affirmant être le responsable d'une tuerie dans la région de Calabre. Une version immédiatement remise en doute.

par
frb
La scène du crime, à Vibo Valentia, entourée par la police et les médecins légistes.

La scène du crime, à Vibo Valentia, entourée par la police et les médecins légistes.

Une simple querelle de terrain serait à la base de la tuerie qui a eu lieu en début de soirée lundi, dans une ferme de Filandari dans la province de Vibo Valentia, en Calabre. Cette nuit là, cinq personnes ont été abattues. Un père de 61 ans et ses quatre fils de 37, 36, 32 et 19 ans.

Au moins deux tueurs

La piste du règlement de compte mafieux a été écartée rapidement alors qu'un homme de 42 ans s'est présenté aux forces de l'ordre comme l'auteur unique de la fusillade. Une version qui paraît pourtant «peu crédible» au procureur de la région, Michele Sirgiovanni, comme le révèle le site «Leggo». En effet, deux armes différentes auraient été utilisées, et deux scènes de fusillade ont clairement été identifiées et différenciées.

«Quelqu'un de bien»

L'auteur qui s'est dénoncé est un exploitant agricole voisin. Quelqu'un de «tranquille et de travailleur, dévoué à sa famille et bien sous tout rapport», nous apprend la «Repubblica» qui cite le voisinage.

C'est la mère, brièvement absente au moment des faits, qui a retrouvé les corps. L'enquête va se poursuivre. Un employé roumain de l'exploitation, témoin de la scène, a été entendu. Trois autres personnes, complices présumées de celui qui a avoué, ont été arrêtées mardi matin.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!