Actualisé 04.07.2013 à 15:53

Afrique

Massacre de phoques en Namibie

Vidéo à l'appui, l'ONG Earthrace Conservation dénonce le massacre des phoques en Namibie sur une plage ultra sécurisée de la région diamantifère du pays.

de
mac

Ces images peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes non averties. (Vidéo: Earthrace Conservation)

Active dans la protection des écosystèmes marins, l'organisation a réussi à se procurer des images filmées clandestinement montrant des hommes tuant des phoques à l'aide de matraques avant d'embarquer les carcasses sur des camions.

Chaque année en juillet, le ministère des Pêches et des Ressources Marines (MFMR) de Namibie, permet l'abattage de 80 à 90'000 bébés phoques. Avec le Canada, la Namibie est le seul pays au monde à autoriser cette pratique. Le MFMR indique que cette chasse permet de sauvegarder des emplois dans le secteur de la pêche.

Des arguments que le fondateur d'Earthrace Conservation nie catégoriquement. Selon lui, lorsque l'Afrique du Sud a interdit la chasse aux phoques, il n'y a pas eu d'explosion du nombre de phoques et le secteur de la pêche ne s'est pas effondré.

Le ministère du tourisme de Namibie a déclaré que la réserve de phoques à Cape Cross, au sud du pays, sert à protéger la plus grande colonie au monde. Beaucoup de voyageurs viennent d'ailleurs observer les phoques à cet endroit. Les massacres ont lieu tôt le matin et les traces de leur actes sont effacées avant que les touristes qui payent l'accès à la réserve n'arrivent, précise encore l'ONG.

Dans son communiqué, l'ONG rappelle aussi que le phoque à fourrure, présent uniquement en Namibie et en Afrique du Sud, fait partie de la liste de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction (CITES).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!