Foot - Champions League: Match fou à Manchester, Liverpool sans soucis
Actualisé

Foot - Champions LeagueMatch fou à Manchester, Liverpool sans soucis

Vainqueurs à l'aller sur la plus petite des marges (0-1), Tottenham s'est qualifié pour les demi-finales en se faisant très peur (4-3). A Porto, Liverpool, qui avait gagné 2-0 à l'aller, n'a pas tremblé (1-4).

par
fmr/yvd

Moment historique lors du quart de finale retour entre Manchester City et Tottenham. Quatre buts durant les onze premières minutes de jeu: jamais un match de Ligue des champions n'avait connu une entame aussi fracassante.

Kevin De Bruyne perçait d'abord dans l'axe pour décaler Raheem Sterling. La frappe enroulée de l'ailier anglais ne laissait aucune chance à Hugo Lloris (4e, 1-0). Dans la foulée, Heung-min Son profitait d'une relance catastrophique d'Aymeric Laporte à l'entrée de la surface (7e, 1-1). Le Sud-Coréen doublait la mise trois minutes plus tard, exploitant à nouveau d'une erreur de Laporte, à mi-terrain cette fois (10e, 1-2). Les Spurs avaient à peine célébré leur réussite que Bernardo Silva se retrouvait seul sur le flanc droit. Le Portugais armait une frappe à bout portant qui, dévié par Danny Rose, finissait par tromper Lloris (11e, 2-2). Ouf. Dix minutes plus tard, à peine le temps de reprendre son souffle, Sterling reprenait à nouveau un centre de De Bruyne (21e, 3-2).

City tenait son os et ne comptait plus le lâcher – il ne lui manquait plus qu'un but pour se qualifier. C'est ainsi que les hommes de Pep Guardiola continuaient sur le même rythme endiablé dès le retour des vestiaires. Une pression de chaque instant, doublée d'une volonté inébranlable d'aller de l'avant: ça allait forcément finir par payer. Emmené par un Kevin De Bruyne aussi tranchant à la percussion que lucide dans ses offrandes, les Citizens trouvaient logiquement le chemin des filets à l'heure de jeu par l'entremise de Sergio Agüero, admirablement servi par le meneur de jeu belge (59e, 4-2).

Tottenham, emprunté dans le jeu, incapable de construire sereinement, devait s'en remettre aux coups de pieds arrêtés pour espérer inverser la vapeur. C'est Fernando Llorente qui parvenait à faire renaître l'espoir, profitant d'une lacune du gardien Ederson pour inscrire un but de la hanche sur corner qui qualifiait à nouveau les Spurs (73e, 4-3).

Malgré un gros pressing de City sur la fin de la rencontre, où City pensait même accrocher la qualification suite à une réalisation de Sterling finalement invalidée par la VAR, Tottenham tenait bon. Les Londoniens retrouveront l'Ajax Amsterdam en demi-finale, tombeur la veille de la Juventus.

Liverpool sans problème

Liverpool s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions en s'imposant mercredi soir 4-1 à Porto. Déjà vainqueurs 2-0 à l'aller, les hommes de Jürgen Klopp n'ont jamais tremblé durant ce match retour. Si Porto a bien tenté de faire jouer les Reds en début de rencontre, la maîtrise est restée dans les pieds de Liverpool. Et à la 16e minute, cette maîtrise s'est concrétisée par un but de Sadio Mané.

Liverpool ouvre la marque par Mané

FC Porto - Liverpool. Ligue des champions 2018-2019 - Quarts de finale - Retour. (1-4)

Dès lors, les finalistes de l'édition 2018 n'étaient plus en danger et ils ont géré la rencontre. Du côté des joueurs de Sergio Conceicao, les actions dangereuses étaient peu nombreuses et la multiplication des centres n'a jamais vraiment menacé les buts anglais. En deuxième période, Liverpool a repris le match à son compte, Et cette fois, les buts ont récompensé leur domination. Salah d'abord (65e),

Salah double la mise pour les Reds

FC Porto - Liverpool. Ligue des champions 2018-2019 - Quarts de finale - Retour. (1-4)

puis Firminio (77e) et enfin Van Dijk (84e) ont donné des allures de gifle au score.

Le quatrième pour Liverpool

FC Porto - Liverpool. Ligue des champions 2018-2019 - Quarts de finale - Retour. (1-4)

La réussite de Militao (69e) ne mettant que peu de baume au cœur des Portugais.

Militão réduit le score

FC Porto - Liverpool. Ligue des champions 2018-2019 - Quarts de finale - Retour. (1-4)

En demi-finale (matches aller les 30 avril et 1er mai), l'obstacle sera plus élevé pour Liverpool puisque c'est le FC Barcelone qui se dressera sur sa route.

Ton opinion