Premier League: Match nul entre Arsenal et ManU

Actualisé

Premier LeagueMatch nul entre Arsenal et ManU

Les Gunners ne sont pas parvenus à reprendre la place de leader. Dans un match très fermé, les deux équipes se sont séparées sur un 0-0 parfaitement logique.

par
pacf
Liverpool est revenu de loin face à Arsenal, mercredi.

Liverpool est revenu de loin face à Arsenal, mercredi.

Arsenal n'a pas profité du faux pas de Chelsea la veille.

Les Gunners sont restés muets à domicile contre Manchester United (0-0) lors de la 26e journée de Premier League. Pour sa part, Liverpool est revenu de loin pour gagner in extremis 3-2 à Londres contre Fulham.

Chelsea reste donc leader avec un point d'avance sur Arsenal et trois sur Manchester City, qui compte un match de moins.

A l'Emirates, le duel entre les Gunners et les Red Devils a peiné à démarrer, malgré une occasion de part et d'autre dans les cinq premières minutes, par van Persie (2e) puis Giroud (4e). Arsenal passait tout près sur une tête de Koscielny dégagée sur sa ligne par Valencia (62e), puis van Persie voyait une reprise de la tête être détournée avec brio par Szczesny sur sa transversale (79e).

De Gea sauvait un point pour les visiteurs en s'interposant sur deux frappes de Cazorla (84e/90e). Arsenal est sorti du terrain sous les sifflets de ses supporters au terme d'une partie globalement décevante.

Preuve qu'aucun match n'est facile en Premier League, Liverpool a dû batailler ferme à Londres sur la pelouse de Fulham, dernier du classement. Menés deux fois au score après un grotesque autogoal de Kolo Touré (8e) et un but de Richardson après une erreur de Skrtel (64e), les Reds ont répliqué d'abord par Sturridge juste avant le repos, puis par Coutinho (72e) et un penalty de Gerrard dans les arrêts de jeu. Liverpool se rapproche ainsi à quatre points du leader.

Les matches Manchester City - Sunderland et Everton - Crystal Palace ont été renvoyés, en raison de la météo exécrable qui régnait sur le nord-ouest de l'Angleterre. Des vents jusqu'à 150 km/h ont été mesurés, entraînant de grosses perturbations dans les transports publics et sur les routes. C'est la police qui a décidé les renvois, pour des raisons de sécurité. (pacf/ats)

Ton opinion