Actualisé 25.03.2020 à 12:12

Suisse

Matériel de protection encore bloqué depuis l'UE

La France et l'Allemagne ont à nouveau bloqué aux frontières suisses des livraisons de matériel contre le coronavirus. Et ce malgré les instructions de l'UE.

La Suisse est tributaire des importations depuis la France et l'Allemagne.

La Suisse est tributaire des importations depuis la France et l'Allemagne.

Keystone

De nouvelles livraisons de matériel de protection contre le coronavirus à destination de la Suisse sont bloquées en France et Allemagne. Et ce malgré l'instruction donnée par l'UE de ne plus soumettre ces exportations dans les pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE) à une autorisation spéciale.

Un distributeur français a communiqué à un groupe d'acheteurs suisses qu'il n'était pas possible de leur livrer des masques actuellement stockés à Lyon, l'interdiction d'exportation française étant toujours en vigueur, ont annoncé mercredi les titres du groupe CH Media.

Un problème similaire est signalé en Allemagne. Après avoir été bloquée deux semaines à la frontière, une livraison à destination de la Suisse a été ramenée au bureau central de la douane à Mönchengladbach, entre Düsseldorf et la frontière néerlandaise, selon la même source. Depuis le début de la crise du coronavirus, plusieurs incidents de ce genre se sont produits en Europe.

Berne intervient

Le Secrétariat d'Etat à l'économie est au courant de ces difficultés, a-t-il indiqué mercredi à l'agence Keystone-ATS. Il a précisé être en contact avec les entreprises et pays concernés. L'administration se dit fermement décidée à résoudre ces problèmes.

La Suisse est tributaire des importations depuis ces deux pays. Pour l'économie, il est de la plus haute importance que le commerce continue à fonctionner, a souligné le SECO. Ce dernier ajoute néanmoins que de manière générale, la compréhension entre la Suisse et l'UE reste bonne, malgré la situation difficile.

Parmelin était content

Le ministre de l'économie Guy Parmelin s'était félicité vendredi dernier d'une percée dans la livraison de matériel de protection vers la Suisse. Cette intervention faisait suite à l'annonce quelques jours plus tôt par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen que les masques et autres produits nécessaires à la lutte contre la pandémie ne pourraient être exportés vers des pays tiers qu'avec l'autorisation expresse du gouvernement concerné.

Après plusieurs contacts avec le commissaire au commerce Phil Hogan, Bruxelles a finalement donné pour instruction aux pays membres de ne plus bloquer, à compter du 21 mars, ces livraisons vers les pays de l'AELE (Suisse, Norvège, Liechtenstein, Islande), compte tenu de leur «profonde intégration dans le marché commun» ainsi que «l'intégration des chaînes de valeur et des réseaux de distribution». (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!