VTT - Mathias Flückiger conforte sa domination en Coupe du monde
Actualisé

VTTMathias Flückiger conforte sa domination en Coupe du monde

Le Bernois a remporté le cross-country hommes aux Gets (Haute-Savoie), ce dimanche. Sa quatrième victoire de suite en Coupe du monde, short track compris. Il est plus que jamais leader du général.

par
Sport-Center
Mathias Flückiger en action lors du cross-country de Leogang (Autriche) le 13 juin.

Mathias Flückiger en action lors du cross-country de Leogang (Autriche) le 13 juin.

AFP

Décidément, Mathias Flückiger évolue dans une catégorie à part en Coupe du monde en ce moment. Le Bernois de 32 ans a remporté sa quatrième course d’affilée, ce dimanche aux Gets (Haute-Savoie), à l’occasion de la quatrième étape.

Lors de la précédente, à Leogang (Autriche), mi-juin, il avait déjà raflé le short track ainsi que le cross-country. Il a signé le même doublé dans la station française ce week-end. Après le short-track samedi, Flückiger a survolé le cross-country, ce dimanche, en 1h27’33’’. Son premier poursuivant, le Tchèque Ondrej Cink, a franchi la ligne avec 25 secondes de retard. Le Français Jordan Sarrou complète le podium (+35’’). Le Grison Nino Schurter, de son côté, a terminé à une honorable cinquième place, avec un débours de 1’21’’. Le Saint-Gallois Lars Forster est entré dans le top 10 (9e à 1’55’’).

À noter que le prodige britannique Tom Pidcock, vainqueur de la deuxième étape le 16 mai à Nove Mesto (République tchèque), n’a pas pris part à la course après s’être désisté. Tout comme Mathieu van der Poel et Wout Van Aert, les mastodontes de la discipline, engagés sur le Tour de France.

Grâce à ce nouveau succès, Mathias Flückiger conforte son avance en tête du classement général. Après quatre étapes, il totalise 1169 points. Suivent Ondrej Cink (934 points) et Jordan Sarrou (790 points). Schurter est 5e (734 points).

Avant ses succès aux Gets et à Leogang, Flückiger s’était classé troisième lors des deux premières échéances, à Albstadt (Allemagne) puis Nove Mesto, en cross-country. Désormais, il lui reste deux rendez-vous - à Lenzerheide le 5 septembre puis à Snowshoe (États-Unis) le 19 septembre - pour entériner son premier sacre mondial. Mais, avant cela, il tâchera de briller aux Jeux olympiques. Vu sa forme du moment, il peut légitimement rêver d’une médaille.

Ton opinion

3 commentaires