Actualisé 05.03.2012 à 17:30

ProvocationMathieu Kassovitz s'en prend à Sarkozy

Après avoir violemment critiqué les Césars, l'acteur et cinéaste français passe à la vitesse supérieure et s'attaque au président français.

von
jfa
Mathieu Kassovitz aime provoquer.

Mathieu Kassovitz aime provoquer.

Avant d'écrire tout ce qui lui passe par la tête sur Twitter, Mathieu Kassovitz ferait bien de prendre quelques minutes pour peser le pour et le contre. Très énervé que son film, «L'ordre et la morale» n'ai eu qu'une nomination aux Césars, le réalisateur avait déclaré à la fin du mois de janvier qu'il «enculait le cinéma français».

Aujourd'hui, les tweets de Kassovitz ont fait une nouvelle victime en la personne du président français. Visiblement énervé par la politique de Nicolas Sarkozy, l'acteur et réalisateur n'y est pas allé de main morte. «Si NS passe un deuxième tour, la France est un pays de collabo neo fasciste. Il faut se débarrasser de ces fils de putes de l'UMP avec fracas», a-t-il écrit.

Continuant sur sa lancée, il a ensuite ajouté: «La vulgarité c'est la prétention de ceux qui nous dirigent et affirment connaître les solutions. À droite comme à gauche ils n'ont aucune solution et nous amènent dans le mur. Voter c'est faire preuve de lâcheté. Traiter ces gens d'enculés n'est pas une insulte. C'est un réflexe naturel.»

On se réjouit de voir à quelle institution ou personnalité Mathieu Kassovitz va s'attaquer la semaine prochaine.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!