Mathieu Truffer, M. Paléo de la TSR
Actualisé

Mathieu Truffer, M. Paléo de la TSR

Chaque soir à l'heure du 19:30, fidèle au poste, Mathieu Truffer se fera l'écho des soirées du Paléo.

«Ce sera mon sixième Paléo pour la TSR, j'en suis vraiment très heureux. Il s'agit de loin du festival le plus convivial de tous.»

A la veille de cette 33e édition du raout nyonnais, le bonheur du journaliste est total. Mathieu Truffer vient d'être papa pour la seconde fois d'un petit garçon, et la programmation 2008 a tout pour lui plaire. «J'avoue que je ne suis pas un grand fan de la chanson française, rigole-t-il. Alors cette année, je suis pariculièrement satisfait, car les stars francophones ne sont pas si nombreuses que cela et elles joueront presque toutes le samedi soir.»

Le Vaudois ne cache pas son amour pour le rock et la pop britannique. «Depuis que Sébastien Vuignier travaille à la programmation du Paléo, l'affiche a un peu évolué, poursuit le journaliste. Grâce à lui, on découvre plein de groupes de rock encore inconnus du grand public, mais qui seront sans doute les valeurs sûres de demain.»

De fait, inévitablement, Mathieu Jaton, lorsqu'il ne sera pas face aux caméras de la TSR, se trouvera plus souvent du côté du Club Tent ou du Chapiteau. A 38 ans, le journaliste s'apprête à livrer un joli marathon. Entre les reportages, les prises d'antenne quotidiennes et un direct de dix minutes samedi soir, le presque quadragénaire n'aura que peu de temps à consacrer à sa petite famille.

Didier Tischler

Ton opinion