Actualisé

GenèveMatou traumatisé par un incendie

Un chat est resté plus de 50 heures dans un appartement enfumé de l'immeuble qui avait pris feu à la rue des Contamines, en octobre.

par
mag

«Billy était tout affolé, on l'a retrouvé sous le canapé». Une retraitée a témoigné dans les colonnes du «Matin». En octobre, l'octogénaire avait pu s'échapper de chez elle, alors que l'immeuble sis rue des Contamines prenait feu. Mais son chat de 6 ans, Billy, était resté à l'intérieur de l'appartement, situé juste au-dessus du studio où le feu s'était déclaré. «J'avais dit aux secours qu'on n'allait pas réussir à le prendre. C'est un petit sauvage», a expliqué la dame au quotidien orange. Elle avait par contre laissé les fenêtres ouvertes, car elle préférait que son animal meure en tombant du 3e étage plutôt qu'en étant intoxiqué.

Ce n'est que le surlendemain du drame que la retraitée avait eu la force de retourner à son appartement. Elle avait alors retrouvé Billy, terrorisé, mais sain et sauf. Sur les murs et les fauteuils, des marques de griffure témoignaient de l'état de panique du chat. L'octogénaire, qui se dit autant traumatisée que lui par le sinistre, songe aujourd'hui à déménager.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!