Actualisé 30.11.2018 à 22:23

Genève

Maudet aurait triché sur sa feuille d'impôt

Le magistrat genevois aurait déduit des milliers de francs qui n'étaient pas les siens sur plusieurs déclarations fiscales.

de
cab

Nouvelles charges dans le dossier Maudet. Le magistrat genevois aurait déduit de ses impôts de l'argent venant d'un comité de soutien, révèle la «Tribune de Genève».

Sur quatre ans, Pierre Maudet a déduit plus de 40'000 francs et a ainsi pu obtenir des réductions d'impôts. Selon les documents que la «Tribune de Genève» a pu obtenir, il a soustrait 10'000 francs en 2013, 2014 et 2015, puis 10'100 en 2017.

L'association de soutien à Pierre Maudet virait le montant sur le compte d'un des membres, qui payait au nom du conseiller d'Etat la contribution obligatoire de ce dernier au PLR. Sur cette base, le trésorier lui aurait délivré une attestation fiscale. Or, «on ne peut déduire des impôts que ce que l'on a soi-même payé», déclare au quotidien un expert en droit fiscal. Toujours selon l'enquête de la «Tribune de Genève», Pierre Maudet a utilisé ces attestations. Une affirmation qui le rendrait coupable de soustraction fiscale, juge le spécialiste.

Après les mensonges de Pierre Maudet et sa mise en prévention pour acceptation d'un avantage en lien avec le voyage à Abu Dhabi, les éléments fiscaux mettent de l'huile sur le feu. Le PLR suisse lui ayant déjà formellement demandé de démissionner mercredi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!