Belgique: Maurane en clash avec une internaute

Actualisé

BelgiqueMaurane en clash avec une internaute

Un banal tweet a provoqué la colère de la chanteuse, qui a tenu des propos peu sympathiques à l'égard d'une de ses followeuses.

par
Myriam Genier
Dorénavant, la chanteuse de 52 ans réfléchira deux fois avant de tweeter.

Dorénavant, la chanteuse de 52 ans réfléchira deux fois avant de tweeter.

En Belgique, Maurane est l'ambassadrice de la marque spécialisée dans la perte de poids Weight Watchers. Elle a participé à une publicité radio qui passe souvent dans le Plat Pays. Une réclame diffusée trop souvent, estime une femme nommée Valérie de Pever qui a écrit samedi 19 janvier sur son compte Twitter cette phrase: «Si toi aussi tu en as déjà marre d'entendre la pub de Weight Watchers & Maurane, lève la main! Lol.»

Maurane n'a pas du tout apprécié et a lancé une pique quelque peu déplacée sur le réseau de microblogging: «Je comprends... En regardant votre photo de profil, je me dis que la jalousie, c'est vraiment con...»

La fan a répondu en faisant la leçon à la chanteuse belge membre du jury de «Nouvelle Star» sur D8. «Merci de votre réaction très mature. C'est sur la pub à répétition que j'en avais pas sur vous. Je trouve cela lamentable de me voir attaquée sur mon physique alors que je n'ai fait aucune remarque sur le vôtre. Je tenais aussi à vous dire que j'apprécie votre talent musical donc cela me fait vraiment de la peine.» Valérie a aussi demandé à Maurane si elle avait lu ses réponses. Celle-ci a alors écrit: «J'évite de respirer les poubelles.»

La star s'excuse, ou presque

Maurane a rapidement voulu calmer le jeu: «Parlons-nous en face à face si vous voulez, pardon de vous avoir blessée», a-t-elle tweeté. Et lundi, elle est revenue sur cette dispute pour la radio belge Vivacité. «Je suis dépassée par tout ça, a-t-elle avoué. C'est tombé sur Valérie parce que c'était le 1000ème tweet que je recevais sur cette publicité. Je me suis énervée gratuitement sur cette femme. Je ne pensais pas que ça prendrait de telles proportions.»

Et la chanteuse de relativiser les mots méchants qu'elle a employés: «J'ai l'impression d'avoir commis un crime, d'être le diable. J'espérais faire rire Valérie avec cette photo mais ce n'est pas passé. Mes dérapages c'est de la petite bière à côté de ce que d'autres balancent. Je suis trop impulsive et j'accorde trop d'importance aux tweets. Je ne suis pas en béton armé et les insultes me touchent. Je suis désolée si j'ai fait du mal à Valérie.»

La marque Weight Watchers a elle aussi réagi, comme le rapporte le site Télé-Loisirs.fr en disant regretter les déclarations de Maurane sur Twitter.

Toutes ces mises au point étaient nécessaires car la chanteuse a été très critiquée sur le réseau social. Valérie de Pever a aussi reçu des messages peu aimables l'accusant notamment de vouloir faire de la pub pour son blog, sur lequel elle a d'ailleurs remis les pendules à l'heure.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion