Pneumatiques: Mauvaise année 2009 pour Goodyear
Actualisé

PneumatiquesMauvaise année 2009 pour Goodyear

Le producteur américain de pneumatiques Goodyear a annoncé jeudi avoir nettement creusé ses pertes nettes en 2009, à 375 millions de dollars (402 millions de francs), en dépit d'un retour dans le vert au quatrième trimestre, bien meilleur que prévu.

Les trois derniers mois de l'année ont permis d'engranger un bénéfice de 107 millions de dollars, alors qu'un an plus tôt le groupe d'Akron (Ohio, nord) avait encaissé 330 millions de dollars de pertes. Rapporté au nombre d'actions et hors éléments exceptionnels, le bénéfice trimestriel revient à 14 cents, alors que les analystes tablaient sur une perte de 9 cents.

Le chiffre d'affaires du trimestre, en hausse de 7,3% à 4,437 milliards de dollars grâce à la demande des pays émergents, en dépit de la stagnation des marchés européen et nord-américain, dépasse également les attentes (4,20 milliards de dollars).

Cette progression ne parvient pas toutefois à effacer le recul de 16,35% pour l'ensemble de l'année (à 16,301 milliards de dollars), alors que le marché automobile américain a été au plus bas depuis près de trente ans.

Le PDG Robert Keegan a souligné que les bénéfices étaient dus aux mesures d'économies et à la baisse des prix des matières premières, mais il a aussi relevé un début de reprise économique dans le monde. «Nous nous réjouissons de voir la croissance repartir dans le monde en 2010», a-t-il ajouté dans un communiqué, notant cependant que «le degré de reprise varie considérablement par région et par catégorie». (ats)

Ton opinion