Football - Mauvaise soirée pour Milan, Naples se rapproche
Actualisé

FootballMauvaise soirée pour Milan, Naples se rapproche

Les Milanais se sont inclinés contre La Spezia et voient les Napolitains, vainqueurs de Bologne, revenir à deux points au classement de Serie A. En soirée, la Fiorentina a écrasé Genoa.

Emmanuel Gyasi (à dr.) et La Spezia ont fait mal aux Milanais à la 96e minute.

Emmanuel Gyasi (à dr.) et La Spezia ont fait mal aux Milanais à la 96e minute.

AFP

L’AC Milan, assommé par La Spezia dans une fin de match folle (1-2), a raté l’occasion de prendre provisoirement la tête de la Serie A et voit revenir dans sa roue Naples (3e), vainqueur à Bologne (2-0), lundi lors de la 22e journée.

Milan, qui s’est incliné sur un ultime contre du mal classé ligurien (16e) à la 6e minute du temps additionnel, reste à deux points du leader, l’Inter Milan, et n’en compte plus que deux également sur le Napoli.

Rafael Leao, le plus actif en première période, a pourtant permis aux Milanais de virer en tête à la pause grâce à un lob astucieux (45+1e), faisant oublier le penalty tiré à côté quelques secondes plus tôt par Théo Hernandez (45e).

Mais les Lombards se sont ensuite endormis, punis par Kevin Agudelo (64e), qui a égalisé quelques instants après son entrée en jeu.

Cruel temps additionnel

Stefano Pioli a lancé Olivier Giroud aux côtés de Zlatan Ibrahimovic pour le siège final. Mais sans réussite.

Dans le temps additionnel, l’arbitre a d’abord privé les Milanais d’un but de Junior Messias en oubliant de leur laisser l’avantage sur une faute, puis le poteau a sauvé La Spezia. Mais le plus cruel était à venir pour les Rossoneri: sur le dernier contre du match, Emmanuel Gyasi a jailli pour assommer Mike Maignan et San Siro (90+6e)!

Drôle de coup d’arrêt pour Milan avant de recevoir la Juventus (5e) dimanche prochain puis l’Inter Milan, début février.

Le retour d’Osimhen à Naples

Naples en profite pour se rapprocher à seulement deux points, après une victoire maîtrisée à Bologne, grâce à un doublé de l’ailier mexicain Hirving Lozano (20e, 47e).

Autre bonne nouvelle pour le Napoli: le retour sur les terrains de Victor Osimhen, entré pour les vingt dernières minutes avec son masque de protection, un peu moins de deux mois après le choc qui lui avait valu plusieurs fractures au visage.

Hefti et Genoa coulent

Titulaire sur le côté droit de la défense du Genoa, Silvan Hefti a vécu de l’intérieur le naufrage de son équipe sur le terrain de la Fiorentina. Les Florentins se sont imposés 6-0 et prennent la sixième place du classement.

Après avoir raté un penalty à la 11e (Vlahovic), la Fiorentina a ouvert la marque grâce à Odriozola (15e). A la 34e, Bonaventura a doublé la mise et Biraghi, à la 42e, a donné au score une allure inquiétante pour le Genoa.

Une inquiétude qui s’est vérifiée en seconde période, puisque Vlahovic (51e), Biraghi (69e) et Torreira (77e) ont porté le score dans la catégorie des «claques». Une gifle qui enfonce encore un peu plus Hefti et ses coéquipiers, avant-derniers du classement avec un point d’avance (12) sur Salernitana, lanterne rouge, mais deux matches en plus!

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires