Boxe: Mayweather contre McGregor, star de MMA
Actualisé

BoxeMayweather contre McGregor, star de MMA

Les négociations ont enfin abouti: le boxeur américain va affronter le 26 août à Las Vegas la star des arts martiaux mixtes.

Floyd Mayweather en 2014. (Archive)

Floyd Mayweather en 2014. (Archive)

Keystone

Vingt mois après son dernier combat, Floyd Mayweather, l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire, a officialisé mercredi à 40 ans son retour sur les rings pour un combat sans précédent et très attendu contre Conor McGregor, star des arts martiaux mixtes (MMA). C'est le combat de Goliath contre... Goliath.

D'un côté, Mayweather, champion du monde de boxe dans cinq catégories différentes, resté invaincu durant toute sa carrière professionnelle; de l'autre, McGregor, figure de proue de la MMA, ce sport de combat où tous les coups, ou presque, sont permis, très populaire aux Etats-Unis.

Après un peu plus d'un an de tractations et de provocations entre les deux camps, Mayweather et McGregor ont maintenant rendez-vous le 26 août à Las Vegas (Nevada) pour ce qui est déjà présenté comme le combat de l'année.

«C'est officiel!», a écrit Mayweather sur son compte Instagram, en légende d'une affiche du combat.

«Le combat a lieu», a confirmé sur son compte Twitter McGregor.

«Les négociations étaient en cours depuis longtemps et se sont passées plutôt facilement, l'impossible est désormais possible», a expliqué sur la chaîne de télévision ESPN Dana White, le patron de l'UFC, principal promoteur de combats MMA avec qui McGregor est sous contrat.

Tempérament volcanique

Pour décider qui de Mayweather ou de McGregor est le meilleur combattant du moment, ils s'affronteront, à un poids fixé à 69,8 kg, sur un ring de boxe, dressé dans la T-Mobile Arena de Las Vegas, selon les règles du noble art.

Ce qui ne favorise pas McGregor: l'Irlandais a certes boxé dans sa jeunesse, mais il s'est fait un nom et un palmarès dans les octogones grillagées de MMA, un sport de combat, interdit dans certains pays --dont la France--, qui allie coups de pied, coups de poing, techniques au sol, étranglements ou encore coups de coude.

McGregor, grande gueule au tempérament volcanique, a remporté 21 de ses 24 combats: il est le champion UFC en titre des légers et n'a eu par exemple besoin que de 13 secondes, un record dans sa discipline, pour mettre KO un adversaire en décembre 2015. «Il est persuadé qu'il peut remporter ce combat: quand deux mecs montent sur un ring, tout est possible», a assuré son promoteur. Face à lui, il trouvera un adversaire de 12 ans son aîné et retraité depuis septembre 2015, mais aussi un phénomène de la boxe.

100 millions de dollars

«Pretty Boy» (littéralement beau gosse) est resté invaincu en 49 combats, record d'invincibilité qu'il partage avec le légendaire Rocky Marciano, et a régné sans partage sur la boxe pendant près de vingt ans.

Mayweather est aussi surnommé «Money» (argent) en référence aux 800 millions de dollars (714 M EUR) amassés durant sa carrière, grâce notamment à ses mirobolants contrats avec des chaînes américaines de télévision à la séance.

S'il n'a plus rien à prouver sur les rings, Mayweather se voit désormais «businessman» du sport. C'est pour accroître sa fortune déjà considérable qu'il a accepté ce défi, présenté par certains comme une parodie de combat, digne du catch.

Il devrait toucher une bourse de 100 millions de dollars, sans compter le partage des recettes TV et publicitaires qui s'annoncent sans précédent pour un match de boxe.

Vers des recettes record

Certains analystes tablent déjà sur des recettes avoisinant 650 millions de dollars, bien plus que celles générées par le «combat du siècle» qui avait opposé en mai 2015 le Philippin Manny Pacquiao à Mayweather.

Attendu pendant une décennie, ce choc entre deux champions en fin de course avait déçu et s'était décidé aux points en faveur de l'Américain, au terme de douze reprises sans saveur.

Avec les personnalités de McGregor et de Mayweather, l'avant-combat, au moins, s'annonce sulfureux. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion