Football - Mbappé: l’AS Bondy a manqué le jackpot avec le refus du PSG
Publié

FootballMbappé: l’AS Bondy a manqué le jackpot avec le refus du PSG

Le Real avait posé 200 millions sur la table pour engager Kylian Mbappé, mais le PSG a refusé. Sur cette somme, plus de 2 millions seraient revenus à son club formateur.

Des fans à Bondy devant une affiche présentant Kylian Mbappé le 6 septembre 2017, après son engagement en prêt au PSG assorti d’une clause d’achat à180 millions d’euros, le deuxième transfert le plus cher de l’histoire après celui de Neymar.

Des fans à Bondy devant une affiche présentant Kylian Mbappé le 6 septembre 2017, après son engagement en prêt au PSG assorti d’une clause d’achat à180 millions d’euros, le deuxième transfert le plus cher de l’histoire après celui de Neymar.

AFP

Encore une somme importante qui n’ira pas dans les caisses de l’AS Bondy. Le club de Seine-Saint-Denis évoluant en départemental est peu connu, mais l’éclosion de la pépite Kylian Mbappé formée chez eux, les a placés sur la carte du football mondial. Pour le travail réalisé entre 2004 et 2011 avec le jeune attaquant, le club pouvait légitimement ambitionner de toucher une belle indemnité de formation. Pourtant, comme lors du passage de Monaco au PSG, rien n’a profité au final à l’AS Bondy. Et cette possibilité est sur le point d’être dépassée.

En effet, l’attaquant des Bleus fêtera ses 23 ans le 20 décembre. Comme le rappelle l’avocat spécialisé en droit du sport Laurent Fellous dans les colonnes de «L’Équipe», c’est l’âge limite où sont encore dues les indemnités de formation, jusqu’à la fin de l’année calendaire. Sans entrer dans des calculs savants, celui-ci est calculé par année de formation. Pour avoir dégrossi la pépite, le club aurait pu encaisser 310’000 euros.

À cela, il faut ajouter un montant important, issu du «mécanisme de solidarité» mis en place par la FIFA pour les clubs formateurs. Celui-ci vise à apporter 0,25% du montant total du transfert par année passée au club formateur. Dans le cas de Mbappé, cela reviendrait à un pactole de 2,11 millions d’euros, avec les indemnités.

Comme le mercato d’hiver ouvrira le 1er janvier, après l’anniversaire du crack de Bondy, il sera trop tard pour espérer empocher quelque chose même en cas de transfert.

Niet, comme après Monaco

Lors de son départ en 2017, l’AS Bondy n’avait rien touché non plus. La faute au règlement, qui précise qu’un club professionnel ne peut pas verser d’indemnité de formation à un club évoluant dans le même pays. Une situation qui avait fait réagir la Municipalité, qui pensait rénover certains équipements avec cette manne.

Le départ de Kylian Mbappé vers le Real Madrid aurait donc pu changer la donne pour le club sportif, dont le budget annuel est proche de 1 million d’euros, mais les choix du PSG en ont décidé autrement. Cette fois-ci, selon «L’Équipe», le club et la Municipalité sont restés discrets et n’ont rien exprimé sur ce dossier.

(Sport-Center)

Ton opinion

4 commentaires