Actualisé 26.06.2008 à 09:49

McCain et Obama favorables à la peine de mort pour viol d'enfants

Les deux présidentiables américains, le républicain John McCain et le démocrate Barack Obama critiquent la justice américaine.

Ils se sont dit en désaccord avec une décision de la Cour suprême interdisant d'infliger la peine de mort pour des viols d'enfants non accompagnés de meurtre.

«La peine de mort devrait être appliquée en des circonstances très étroitement définies, pour les crimes les plus odieux. Je crois que le viol d'un petit enfant, de 6 ou 8 ans, est un crime odieux, et si un Etat prend la décision que, dans des circonstances limitées et bien définies la peine de mort peut potentiellement s'appliquer, cela ne va pas à l'encontre de la Constitution», a déclaré mercredi M. Obama à des journalistes à Chicago.

Un peu plus tôt le républicain John McCain avait exprimé son désaccord en des termes encore plus vifs. «Il est profondément perturbant (...) qu'il y ait un juge en Amérique qui ne croit pas que le viol d'un enfant représente le plus odieux des crimes et mérite la plus grave des peines», avait-il dit dans un communiqué.

La Cour suprême a invalidé mercredi une condamnation à mort prononcée en Louisiane pour le viol d'un enfant. Elle a estimé que la Constitution, qui interdit les «châtiments cruels et inhabituels», ne permettait pas d'infliger la peine de mort «pour le viol d'un enfant lorsque le crime n'a pas entraîné la mort et n'avait pas pour but d'entraîner la mort». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!