Tennis: McEnroe et les adversaires de Federer et Nadal: «On a même dû tirer à pile ou face»

Publié

TennisMcEnroe et les adversaires de Federer et Nadal: «On a même dû tirer à pile ou face»

Avant le dernier match du Bâlois, vendredi, le capitaine de l’équipe du Reste du Monde à la Laver Cup espère bien que Roger Federer restera dans le monde du tennis.

Pour John McEnroe, peu importe qui remportera le match, l’important est de célébrer Federer.

Pour John McEnroe, peu importe qui remportera le match, l’important est de célébrer Federer.

AFP

Capitaine de l’équipe du Reste du Monde qui affronte l’Europe pour la Laver Cup de vendredi à dimanche, à Londres, John McEnroe espère que Roger Federer, qui prendra sa retraite vendredi, après un dernier double, «restera impliqué d’une façon ou d’une autre» dans le tennis, a-t-il raconté hier en conférence de presse.

John, comment avez-vous choisi les deux joueurs (ndlr: Jack Sock et Frances Tiafoe) qui auront le redoutable honneur de jouer ce double contre Federer et Nadal?

Je pense qu’on peut dire sans trop de risque que tout le monde voulait jouer ce match. Personne n’était intimidé, croyez-moi. Je ne pense pas qu’on puisse faire plus enthousiasmant que ça, de faire partie de l’histoire (de ce sport). On a même dû tirer à pile ou face (pour désigner l’équipe), sauf pour Jack, peut-être.

Est-ce que ce n’est pas difficile d’aborder le match en se disant que, si l’on gagne, on va un peu gâcher la fête?

Tout d’abord, je veux dire que quoi qu’il arrive, ces gars ne seront pas les méchants dans l’histoire. Moi, j’ai parfois mérité cette étiquette, mais ce serait injuste envers eux. Ils sont les adversaires dans un match auquel on a tous beaucoup de chance d’assister. C’est un moment incroyable pour notre sport (…) Ce qui compte, c’est de célébrer tout ce que Roger a réalisé dans sa carrière et qu’il la finisse, espérons-le, sans se blesser. Qui gagnera ou perdra, je pense que c’est totalement secondaire. Donc cela nous offre la latitude de faire ce qu’on a à faire. Mais ce match est sans commune mesure avec tout ce que j’ai pu connaître. (…) C’est évidemment tout sauf «juste un autre match».

«J’espère, et je crois, qu’il restera impliqué d’une façon ou d’une autre.»

John McEnroe

Est-ce que vous auriez un conseil à donner à Federer, de retraité du tennis à futur retraité?

Je ne sais pas s’il a besoin d’un quelconque conseil, il a l’air d’être plutôt en bonne position pour ce qui est des projets qu’il a en cours. J’ai entendu dire qu’il était engagé dans pas mal de choses hors des courts. Évidemment, ça laissera un vide (dans sa vie) qui ne sera jamais comblé. Comme la façon dont il a remporté Wimbledon et l’US Open, il l’a fait si souvent et si tard dans sa carrière, ce qui est incroyable. Je repense à la façon dont il avait quitté Wimbledon il y a six ans en boitant, il n’a pas joué pendant six mois et il a fini par regagner trois grands chelems dans les dix-huit mois qui ont suivi et il a eu des balles de matches contre Novak à Wimbledon, deux même (en finale en 2019). C’est au-delà de l’imaginable ce que lui et les deux autres gars (Nadal et Djokovic) ont fait. Il n’a pas besoin de mes conseils. C’est la classe absolue, on le sait tous. Il adore le sport, c’est une des raisons pour lesquelles il a tant gagné. J’espère, et je crois, qu’il restera impliqué d’une façon ou d’une autre. Je ne sais pas sous quelle forme et il ne le sait probablement pas non plus, parce que je pense que, jusqu’à récemment, il espérait continuer à jouer.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire