Actualisé 01.06.2015 à 08:20

Yseult«Me mettre à nu devant le public était important»

Avant de se produire le samedi 30 mai 2015 à la Fête de l'Espoir à Genève, Yseult a parlé de «La vague», son premier album.

de
Julien Delafontaine
La chanteuse est apparue rayonnante au stade du Bout-du-Monde.

La chanteuse est apparue rayonnante au stade du Bout-du-Monde.

La Française, finaliste de la 10e saison de «Nouvelle Star», diffusée entre octobre 2013 et février 2014, a réalisé son premier disque electro-pop dans l'urgence. Elle a pu compter sur l'aide de Da Silva, aux textes et à la réalisation, de Fred Fortuny, à la composition, et de Pierrick Devin pour le son. L'artiste de 21 ans revient sur cette aventure folle et évoque son avenir.

Vous avez vraiment mis en boîte «La vague» en deux petites semaines?

Oui. C'est un défi que je me suis lancé. Je voulais voir si j'étais vraiment faite pour la musique. Finalement, cette très courte période m'a empêchée de trop réfléchir. Cela a débouché sur un travail très sincère.

De quelle époque vous inspirez-vous?

Des eighties. La façon d'utiliser les batteries, les saxos, les synthétiseurs et les basses durant ces années-là sonne aujourd'hui hypermoderne. Je trouve ce son vraiment énorme. Je suis née en 1994 et n'ai malheureusement pas pu vivre cette époque. Ceux qui l'ont vécue ont vraiment eu de la chance.

Vous n'êtes que trois sur scène pour défendre votre album. C'est une volonté?

Effectivement, je chante avec un batteur et un clavier. Le gros orchestre, ce sera pour plus tard. Après «Nouvelle Star», je pense qu'il était important que je me mette à nu devant le public, que je me montre en toute simplicité.

Pour prendre un nouveau départ?

Non, pour rebondir. Pour moi, cette émission est un tremplin et non une victoire. Le vrai succès, je dois encore le gagner. D'où cette envie de me présenter face aux gens sans trop d'artifices.

Pensez-vous déjà à votre 2e album?

La seule chose que je peux vous dire, c'est qu'il sera organique, très orchestral et sans electro.

Yseult «La vague»: Déjà dans les bacs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!