Frais excessifs: Mea culpa de l'armée pour ses «fautes morales»
Actualisé

Frais excessifsMea culpa de l'armée pour ses «fautes morales»

Philippe Rebord s'est excusé pour les excès commis dans les frais de cadres de l'armée. Il a admis samedi une faute morale.

Philippe Rebord.

Philippe Rebord.

Keystone

C'est dans l'émission de la radio alémanique «Samstagsrundschau» que le chef de l'armée Philippe Rebord a présenté ses excuses ce 17 novembre 2018. Cette culture existait depuis des années dans l'armée et ses conséquences ont été insuffisamment prises en compte, a-t-il expliqué. «On ne peut rien nous reprocher sur le plan pénal et disciplinaire, mais sur le plan moral», a dit Philippe Rebord. Des us et coutumes obsolètes primaient dans l'armée.

«Au jour d'aujourd'hui, je dois admettre que des fautes morales ont été commises dans la hiérarchie de l'armée», a dit le chef de l'armée. Lui-même n'a pas fait preuve de suffisamment de distance: «Je voudrais m'excuser auprès de toutes les personnes de Suisse, qui attendent à juste titre que nous utilisions les impôts de manière réfléchie».

Un changement de culture est nécessaire. Le ministre de défense a déjà ordonné qu'il ait lieu. De son côté, Philippe Rebord fera tout son possible pour que le nouveau règlement des frais engendre ce changement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion