Actualisé 01.09.2015 à 13:13

JO 2004

Médaillé onze ans après

En 2012, Tyler Hamilton était disqualifié des JO d'Athènes, disputés huit ans plus tôt, pour dopage. Du coup, Michael Rogers a récupéré sa médaille. Enfin!

de
rca

Cérémonie un peu particulière, mardi matin au siège du CIO à Lausanne. Quatrième du contre-la-montre des JO d'Athènes en 2004, Michael Rogers avait récupéré un rang à la suite de la disqualification de Tyler Hamilton, convaincu de dopage sur le tard et médaillé d'or à l'époque. Du coup, l'Australien est venu dans la capitale olympique prendre possession de sa médaille de bronze.

«Quel grand honneur!, s'est exclamé le coureur sur le site www.olympic.org. Quand je me remémore ce jour-là il y a onze ans à Athènes, c'est un sourire qui me vient en première réaction. Cette médaille de bronze me procure une grande satisfaction et ajoute quelque chose de tangible à mes merveilleux souvenirs.»

Hamilton avait été suspendu une première fois en 2004 pour dopage par transfusion sanguine. Trois ans plus tard, le nom de l'Américain avait été cité dans le cadre de l'affaire Puerto. L'ancien coureur Phonak terminera sa carrière sur une nouvelle suspension, en 2009, pour dopage aux stéroïdes... Il a fini par avouer s'être dopé à la TV américaine en 2011, mouillant également Lance Armstrong dans la foulée.

Le problème, à l'heure actuelle, c'est que le podium du «chrono» des JO d'Athènes est toujours composé de Viatcheslav Ekimov (1er) et de Bobby Julich (2e), dont la probité n'est sans doute pas la première des vertus.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!