Votations fédérales du 13 février – Médias et information: un marché comme les autres?

Publié

Votations fédérales du 13 févrierMédias et information: un marché comme les autres?

Le peuple suisse doit décider s’il veut soutenir les journaux et sites d’information, affaiblis par la perte de publicité. «20 minutes» vous résume les enjeux de la campagne.

par
Pauline Rumpf

Faut-il ajouter 151 millions de francs par an au budget fédéral pour soutenir les médias? C’est la proposition votée par le Parlement, et combattue par un référendum, sur laquelle votent les Suisses le 13 février prochain.

La question centrale du débat, c’est le rôle des médias. Sont-ils une branche particulière en raison du rôle crucial de l’information dans une démocratie? C’est le postulat de la gauche et du centre, qui défendent le projet. Pour eux, l’État doit s’assurer que les journalistes ont les moyens de faire du bon travail et de le diffuser; c’est un point inscrit dans la Constitution. Or, la concurrence des géants d’internet sur le marché de la publicité met en péril l’information de qualité, notamment dans les régions. Pour le camp du oui, un soutien temporaire serait donc nécessaire pour que la transition numérique de la presse se fasse au mieux.

Pour la droite, qui soutient le référendum, pas question de donner aux médias un statut particulier: si leur produit est bon et répond à une demande, il sera acheté. La loi du marché doit s’appliquer; d’ailleurs, les grands éditeurs suisses ont les reins solides et distribuent même des dividendes à leurs actionnaires; ils ne devraient donc pas avoir à solliciter l’argent public.

La question de la diversité des opinions est également omniprésente dans le débat. Pour le camp du non, l’indépendance des journalistes est en jeu, car si l’État les finance, ils n’oseront plus se montrer critiques envers lui de peur de perdre cette manne. Pour la gauche en revanche, c’est la concentration des médias qui est la plus dangereuse car elle réduit le nombre de points de vue qui peuvent s’exprimer. Elle rappelle également que l’aide n’est assortie d’aucune condition et est à durée limitée.

Retrouvez les mesures en détails ici.

Tout savoir sur la votation du 13 février

Ton opinion

32 commentaires