Actualisé 22.12.2011 à 09:59

Manifestations en RussieMedvedev s'attaque aux «extrêmistes»

Le président russe Dmitri Medvedev n'accepte ni les «provocateurs», ni l'ingérence étrangère. Il a annoncé des réformes dans la politique électorale.

«Nous ne laisserons pas les provocateurs et extrémistes entraîner la société dans leurs aventures», a déclaré le président russe Dmitri Medvedev.

«Nous ne laisserons pas les provocateurs et extrémistes entraîner la société dans leurs aventures», a déclaré le président russe Dmitri Medvedev.

La Russie n'acceptera ni ingérence étrangère ni «manipulation» par des «provocateurs et extrémistes», a déclaré le président Dmitri Medvedev en ouvrant son discours annuel au Parlement sur le thème de la contestation du résultat des élections.

«Le droit des gens d'exprimer leur opinion par tous les moyens légaux est garanti, mais les tentatives de manipuler les citoyens russes, de les induire en erreur, d'attiser les conflits sociaux sont inacceptables. Nous ne laisserons pas les provocateurs et extrémistes entraîner la société dans leurs aventures. Nous ne tolérerons pas non plus d'ingérence de l'étranger dans nos affaires intérieures», a déclaré M. Medvedev.

Réforme politique et électorale

Dmitri Medvedev a en outre annoncé jeudi son intention de réaliser une réforme politique et électorale, restaurant l'élection directe des gouverneurs de régions et assouplissant les règles électorales. «Je propose une réforme complète de notre système politique. J'ai entendu ceux qui parlent de la nécessité de changements. Il faut donner à tous les citoyens la possibilité de prendre part à la vie politique», a déclaré M. Medvedev. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!