Meghan Markle accusée de tyrannie
Publié

Royaume-UniMeghan Markle encore dans la tourmente

Le Palais de Buckingham aurait enterré une enquête sur des accusations d’anciens employés envers la duchesse de Sussex.

Meghan Markle, 40 ans, a toujours nié les accusations à son endroit.

Meghan Markle, 40 ans, a toujours nié les accusations à son endroit.

IMAGO/i Images

Voici une nouvelle qui ne va pas redorer le blason de Meghan Markle, qui est attaquée en justice par sa demi-sœur. Selon le «Sunday Times», un rapport d’enquête accablant sur la duchesse de Sussex serait tenu secret à Buckingham Palace. Dans ce document, l’épouse du prince Harry y serait décrite comme une femme tyrannique. Elle aurait ainsi malmené les employés du palais royal, avant son déménagement fracassant en Californie avec son époux.

D’après le journal anglais, la reine Elizabeth II aurait payé une enquête menée par un cabinet d’avocats indépendants. Dans cette investigation, seuls «quatre ou cinq» anciens membres de l’équipe du couple au total auraient été interrogés au sujet de ces accusations, alors que Meghan et Harry avaient jusqu’à 25 collaborateurs qui auraient pu être des témoins potentiels. Deux ex-cadres auraient ainsi été «humiliés» par l’Américaine de 40 ans. Une ancienne assistante affirme aussi que Meghan, dont le père a été victime d’un AVC, aurait utilisé «la cruauté émotionnelle et la manipulation qui pourraient être appelées de l’intimidation» envers elle.

Or, depuis l’été 2021, plus personne ne souhaiterait témoigner contre l’ancienne actrice. Un peu plus d’un an après le lancement de l’enquête, le Palais ne veut plus évoquer cette affaire et il n’y aura pas de déclaration publique sur ce rapport. D’ailleurs, il ne sera jamais rendu public, cela afin d’apaiser les tensions entre la famille royale britannique et les Sussex, qui sont détestés. Rappelons que lors de son interview avec Oprah Winfrey, en mars 2021, Meghan avait déjà évoqué la plainte d’un ex-employé à son encontre . Outrée, elle avait affirmé que Buckingham Palace utilisait les médias pour «colporter un récit entièrement faux».

(lja)

Ton opinion

24 commentaires