Suisse: Meilleure rentabilité des banques régionales
Publié

SuisseMeilleure rentabilité des banques régionales

Malgré un contexte difficile, les établissements cantonaux et régionaux s'en sortent et jugent que la marche des affaires et bonne.

photo: Keystone/Image d'illustration

En dépit des taux d'intérêt négatifs, les banques régionales suisses ont amélioré leur rentabilité en 2015. L'intensification de la concurrence et la réglementation excessive constituent, par ailleurs, leur principal souci.

La majorité des instituts estiment que la situation actuelle est positive, souligne un sondage révélé mardi à l'occasion d'une rencontre des établissements financiers régionaux à Zurich.

L'enquête réalisée mi-mai par le portail schweizeraktien.net auprès des directeurs généraux des banques régionales et cantonales indique que la majorité des sondés jugent que la marche des affaires est «bonne». Sur une échelle de 1 à 10, les banques régionales attribuent une note de 6,9, et les banques cantonales de 7,7, au sujet de la situation présente. Ces chiffres sont meilleurs que l'an dernier.

Les participants ont cependant mis en avant plusieurs défis à relever. Ils ont évoqué des conditions cadres très difficiles, les plus dures depuis longtemps, selon eux. Les taux négatifs sont leur principal souci, car il n'est pas durable de gagner de l'argent avec des taux négatifs. Cinquante-sept directeurs de banques ont participé au sondage.

Tassement des marges

Les milieux bancaires ne s'attendent pas à une détente sur le plan des marges d'intérêts. Pas moins de 71% des sondés s'attendent à un nouveau tassement des marges et 21% tablent sur un statu quo. Ils ne sont que 8% à être optimistes. Auprès des seules banques cantonales, 60% des directeurs sont pessimistes pour les marges.

L'intensification de la concurrence et la réglementation excessive constituent les autres soucis. Les nouvelles réglementations coûtent cher aux établissements. Le sondage donne une note de 7,2 sur une échelle de 1 (pas concerné) à 10 (très concerné) pour ce dernier point. Les directeurs se disent insatisfaits de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA), qui, selon eux, ne tient pas assez compte des demandes des banques régionales.

Hausse du rendement des capitaux

Le sondage est confirmé par une étude de la société de conseils IFBC, qui estime que le rendement des fonds propres des banques régionales s'est amélioré à 4,5%, contre 4,2% en 2014. Auprès des banques cantonales, le rendement moyen des fonds propres s'est même amélioré à 7%, contre 6,4% l'année précédente.

La capitalisation des instituts bancaires s'est aussi améliorée. En comparaison avec les exigences légales, les banques suisses de détail sont nettement surcapitalisées, selon IFBC. Le taux de fonds propres des banques régionales a progressé à 16%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion