Actualisé 19.03.2013 à 11:55

Bagarre à Lausanne (VD)«Même à Atlanta, je n'ai jamais vu tant de violence»

Un jeune âgé de 20 ans résidant aux Etats-Unis a eu la peur de sa vie lors de la rixe qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche.

von
Abdoulaye Penda Ndiaye

Au mauvais endroit au mauvais moment. Mais aussi à côté des mauvaises personnes. Et des coups qui pleuvent, sans aucune autre raison que des motifs crapuleux. Ils sont deux à avoir été attaqués. L'un, en délicatesse avec son genou, avait des béquilles. L'autre, trisomique, était en fauteuil roulant. Le duo revenait d'un anniversaire dans le quartier de Beaulieu, dans la nuit de samedi à dimanche.

Les deux jeunes ignoraient qu'une rixe avait éclaté lors d'une soirée hip-hop au Loft, vers 3h du matin, et que la bagarre générale s'était étalée du Flon jusqu'à la gare. Alors qu'ils voulaient prendre le premier train pour Romont (FR), ils sont tombés sur une bande surexcitée qui s'attaquait à tout ce qui bougeait. Y compris aux agents de la police.

«Ils avaient l'accent parisien et m'ont demandé d'ôter ma veste en cuir. Avant que je ne réagisse, ils étaient déjà passés à l'acte et m'ont frappé au visage. Ils ont aussi tapé mon pote et essayé de lui voler son sac», témoigne l'un des deux, établi aux Etats-Unis depuis trois ans. «Même à Atlanta, je n'ai jamais vu autant de violence gratuite. C'était incroyable de les voir s'attaquer ainsi à des policiers en uniforme», poursuit-il. Même s'il s'est retrouvé avec un œil au beurre noir, il se dit presque heureux que les agresseurs n'aient pas touché son genou: «Je suis venu me faire soigner au CHUV pour ça.»

Flics à pied pour pacifier la vie nocturne

Des policiers à pied, de jour comme de nuit. Le 1er avril va marquer le lancement de l’opération «Héraclès». Plus d’une quinzaine de postes de travail seront réservés à cette mission de gé­néralisation des patrouilles pédestres au centre-ville de Lausanne. «L’objectif est d’allier prévention et répression», selon le porte-parole Jean-Philippe Pittet. Ces patrouilles seront d’autant plus visibles qu’elles comprendront entre cinq et sept agents. Cela va-t-il dissuader les noctambules perturbateurs?

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!