Avis des lecteurs: «Même avec des distances entre les tables, le resto reste un lieu social»
Actualisé

Avis des lecteurs«Même avec des distances entre les tables, le resto reste un lieu social»

Dès ce 11 mai, les tables des restaurants peuvent à nouveau accueillir les clients, mais avec de nombreuses mesures et contraintes liées au coronavirus. Voici ce que vous en pensez!

par
Catherine Muller
La distance entre les tables doit être respectée pour pouvoir accueillir la clientèle. Un manque de convivialité rédhibitoire pour certains, mais pas pour d’autres.
La distance entre les tables doit être respectée pour pouvoir accueillir la clientèle. Un manque de convivialité rédhibitoire pour certains, mais pas pour d’autres.Keystone

«Je suis professionnel de la restauration. Je n'irai pas pour l'instant au restaurant quel qu'il soit. Le client n'a aucun contrôle sur le personnel en cuisine. Le postillon peut rapidement et facilement se trouver sur la nourriture, l'infection est beaucoup plus facile. Bref, à fuir pour le moment...»

«Le restaurant, même avec des distances entre les tables plus grandes, reste un lieu social. On peut en effet, même sans se toucher, voir d'autres personnes. Notre civilisation est ainsi faite, nous vivons et nous nous reconnaissons dans ceux qui nous entourent. En plus, et pas des moindres, il est très agréable de se faire servir à manger sans avoir besoin de ne rien préparer soi-même de temps à autres.» Richard

«Je n'irai pas au restaurant car j'ai pris l'habitude de manger mes specialités à la maison, aussi pas de retour tant que je ne pourrai pas organiser une fête en famille de plus de 5 personnes, et encore moins de retour tant que le vaccin contre le coronavirus n'existe pas.» Jacques

«Je ne ressens aucune confiance en ce qui se passe en cuisine. Déjà en temps normal il se passe des choses vraiment sales, alors là j'ose pas imaginer. Et j'imagine qu'il n'y aura pas assez de contrôles cuisine.» Sabine

«Je n'ai tout simplement pas l'habitude d'aller au restaurant, déjà avant le coronavirus. J'irai peut-être prochainement à celui d'une connaissance pour le soutenir...»

«J'espère que les clients vont respecter les distances car je travaille dans un restaurant et je n'ai pas envie de me fâcher pour cela.» Tamara

«Je préfère commander mes plats et les manger tranquillement chez moi que de devoir me calfeutrer au resto» Patrick

«Aller au restaurant n'est pas vital, ça doit être un plaisir sans restrictions, et là ce n'est pas le cas!»

«Pourquoi autant de précautions à prendre dans les restaurants en comparaison avec la situation que l'on va vivre dans les transports publics?»

«Je suis super heureuse, les gens me manquent, le contact social me manque, la vie me manque. Tout ce qui s’est fait était nécessaire mais maintenant la vie doit commencer à reprendre le dessus.»

«Je me réjouis de pouvoir retrouver mes petites habitudes que ce soit au resto où ailleurs.» Cyrille

«Je ne prendrais pas le risque de manger de la viande stockée depuis le 13 mars, date du confinement.» Nathanëlle

«Oui, je suis d'accord d'aller au restaurant, mais uniquement à l'extérieur sur une terrasse pour le moment.»

Le manque de plaisir comme principale raison

Selon notre sondage en ligne auquel 3594 personnes ont participé (du 6 au 10 mai), et quel que soit l’âge et le sexe des sondés, ces derniers jouent d’abord la carte de la prudence: 56,5% d’entre eux ne se précipiteront pas pour réserver une table au restaurant. Et ce n’est pas la peur d’y attraper le coronavirus qui prévaut (20,4%), mais le manque de convivialité dû aux nombreuses restrictions imposées (56,1%). Celles et ceux qui comptent s’y rendre – très rapidement (13,1%) ou rapidement (26,1%) -, ne perçoivent pas le contexte de la même manière, puisque c’est précisément pour se retrouver dans un lieu convivial qu’ils y iront… Et une majorité se rendra en priorité dans les restos «qu’elle connaît et apprécie (70%)», seuls 9% privilégieront les établissements qui ont une terrasse ou une grande superficie.

Ton opinion