Cyclisme: «Même dans le dernier kilomètre, je n’y croyais toujours pas»
Publié

Cyclisme«Même dans le dernier kilomètre, je n’y croyais toujours pas»

Marc Hirschi a fini par toucher au but lors de la 12e étape du Tour de France qu’il a remportée en solitaire. Le Bernois de 22 ans a pourtant douté avant de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur.

par
Robin Carrel, Sarran Corrèze
Marc Hirschi est devenu le premier vainqueur suisse d’une étape du Tour de France depuis 2012 et un succès de Fabian Cancellara lors du contre-la-montre de Liège.

Marc Hirschi est devenu le premier vainqueur suisse d’une étape du Tour de France depuis 2012 et un succès de Fabian Cancellara lors du contre-la-montre de Liège.

KEYSTONE

Passé tout près de la victoire à deux reprises depuis le départ du Tour de France à Nice, Marc Hirschi a cette fois-ci été récompensé en s’échappant à 28 kilomètres de l’arrivée, dans l’ascension du Suc au May, une côte terriblement exigeante.

«C'est juste incroyable. J'étais très proche de la victoire à deux reprises... Et puis j’avais un peu mal au dos, ces derniers jours, du coup, je dormais mal. Mais je me suis dit tant pis, allez, je me lance, a expliqué le coureur bernois quelques instants après son triomphe. «Je ne pensais honnêtement pas que j’irais au bout, j’avais encore en tête les images des étapes précédentes qui s’étaient mal terminées alors que j’étais si près... Même dans le dernier kilomètre, je n’y croyais toujours pas. C’est comme dans un rêve. Je tiens absolument à remercier mes coéquipiers, mais aussi toutes les autres personnes qui m’ont permis d’arriver là: ma famille, mes dirigeants et tous ceux qui ont permis d’y arriver. C’est une victoire d’équipe!»

Changement de tactique

«Au départ, le plan était de prendre l’échappée. On n’y est pas parvenus, alors on a décidé de changer de tactique en cours de route», a précisé le champion du monde espoirs 2018. «Je voulais attendre que les favoris bougent, mais j’ai fini par y aller, alors que ce n’était pas du tout prévu. C’est toujours une bonne chose d’être actif, d’être à l’avant, dans le vélo. J’ai senti que c’était le bon moment et j’y suis allé. C’était la bonne décision.»

Maintenant que son talent a éclaté au grand jour chez les pros sur le Tour de France, espère-t-il désormais remporter un jour la Grande Boucle? «Ce serait un rêve et c’est dur de prédire de telles choses. C’est mon premier grand Tour et la première fois que je passe bien toutes les bosses avec les pros... Je ne sais pas encore. Tout ce qui compte, c’est la base et de continuer à travailler là-dessus. Je ne veux pas me mettre de pression particulière. Jouer des victoires d’étapes comme ça, j’aime bien aussi.»

Ton opinion

43 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Un français qui passe

10.09.2020, 21:20

Bravo Marc pour cette magnifique étape. Mais malheureusement la suisse, c’est aussi le pays des petites pilules 💊 😎

Milana

10.09.2020, 21:11

Les filles vulgaires cherchent des gars. Site -> Getbаdgirl .com

Exfan

10.09.2020, 20:42

Bravo, j’espère un bel avenir pour ce sportif. Mais bizarrement il y a moins de commentaires anti Tour de France. Comme quoi une victoire suisse a dû bon.