Même distancé, Vino reste leader d'Astana
Actualisé

Même distancé, Vino reste leader d'Astana

CYCLISME – Le Tour de France a vécu hier son premier jour de repos. Les équipes en ont profité pour peaufiner leur tactique.

La grande majorité des coureurs s'est astreinte à une sortie de quelque deux heures, histoire d'éliminer les toxines. Cette pause a dû faire du bien à beaucoup de monde, notamment aux leaders d'Astana Vinokourov et Klöden, sérieusement blessés sur la route d'Autun (5e étape du jeudi 12 juillet). Ils ont terminé fort éprouvés dimanche à Tignes. L'Allemand, souffrant d'une fissure du coccyx, repartira ce matin avec 3'46'' de retard sur le leader Rasmussen, mais 1'07'' seulement sur Mayo, alors que le Kazakh, avec trente points de suture à un genou, comptera un retard de 5'23'' et 2'44'' sur les précités. «Après les malheurs connus la semaine dernière, on a bien limité la casse», relève Marc Biver, manager général d'Astana. «Rien n'est joué. Surtout si Vino retrouve ses jambes. Pour le moment, nous continuons à miser sur lui. S'il devait craquer, nous jouerions alors Klöden». La course reprend aujourd'hui avec la 9e étape, toujours alpine, dont l'arrivée sera jugée à Briançon.

(si)

Ton opinion