Actualisé 26.03.2014 à 15:57

SériesMême les héros peuvent mourir de façon brutale

Qu'est-ce qui pousse les scénaristes à tuer leurs protagonistes? Pas l'envie de torturer les téléspectateurs...

de
Mathilde Jarry
Que les fans de «Plus belle la vie» (à g.) se rassurent: ils ne sont pas près de voir l'un de leurs héros disparaitre, comme Mike dans «Desperate Housewives» (à dr.).

Que les fans de «Plus belle la vie» (à g.) se rassurent: ils ne sont pas près de voir l'un de leurs héros disparaitre, comme Mike dans «Desperate Housewives» (à dr.).

Dimanche, les fans de «The Good Wife» ont assisté avec stupeur à la mort brutale de l'un des héros. Depuis, que ce soit les téléspectateurs ou les experts en séries télé, tous se demandent pourquoi les créateurs ont pris cette option.

Mireille Berton, maître-assistante à la section de cinéma de l'Unil, précise avant tout que ce phénomène est typiquement américain. «Supprimer brutalement l'un des protagonistes de «Plus belle la vie» serait un drame pour la France entière, qui est très attachée à cette fiction», selon elle. Moins audacieuses que les créations d'outre-Atlantique, les fictions de nos voisins ont un schéma conservateur.

A l'opposé, les Américains osent miser sur ce genre de ­rebondissement. «Les séries actuelles ont un réservoir de personnages suffisamment important pour que cette perte soit ressentie de manière moins douloureuse», continue Mireille Berton. En supprimant l'un des membres du noyau principal, les scénaristes offrent aux fans la possibilité de s'attacher à quelqu'un d'autre du groupe.

«Faire rebondir l'intrigue»

En France, seule certaines créations de Canal + pourraient suivre la tendance, car elles copient les modèles américains, mais le chemin reste long: «Une série comme «Le Tunnel» reste très classique avec son duo d'inspecteurs pourchassant un serial killer.»

Pourtant, tuer un héros permet de «faire rebondir l'intrigue, à provoquer des émotions fortes, à susciter de nouvelles attentes et interrogations, à revivifier les effets de dépendance, tout cela au bénéfice de la série», ajoute l'experte. Mais pas uniquement: «C'est aussi une stratégie pour les séries de se positionner comme «avant-gardiste». Et peut-être de se débarrasser d'un acteur trop gourmand financièrement?

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!