Même par e-mail, on ne menace pas Bush
Actualisé

Même par e-mail, on ne menace pas Bush

Un adolescent de 13 ans du Kentucky est accusé d'avoir menacé dans deux courriels George W. Bush. Le président américain se déplacera la semaine prochaine à Cincinnati, dans l'Etat voisin de l'Ohio.

Lundi soir, le FBI et les services secrets ont mené une perquisition dans la maison familiale du jeune homme. Les enquêteurs n'ont rien trouvé leur permettant de croire qu'il prévoyait de donner suite à ses menaces, a expliqué un capitaine de la police locale, Linny Cloyd.

L'adolescent a été confié aujourd'hui à la garde de sa mère. Il doit comparaître dans deux semaines devant le Tribunal familial du comté de Boone pour avoir proféré des menaces «terroristes».

L'enquête a été déclenchée à la suite de la réception par le maire Diane Whalen d'un courriel anonyme menaçant le président des Etats-Unis. Un e-mail semblable avait été envoyé à Mme Whalen. La Maison-Blanche, le vice-président et le Pentagone avaient également reçu le premier courriel.

La police et le maire ont refusé de rendre publics ces courriers électroniques ou d'en dévoiler les détails.

(ap)

Ton opinion