24.07.2020 à 08:41

UDC Zurich

Mémorial de l’holocauste utilisé dans un tweet: «Nous sommes désolés»

La section zurichoise de l’UDC a publié par erreur une image du Mémorial aux Juifs assassinés en Europe lors de sa campagne pour l’initiative «Pour une immigration modérée». Désormais supprimé du réseau social, le tweet créé tout de même le malaise.

de
ats
«Un oui à l’initiative devrait limiter la bétonisation de la Suisse». Désormais supprimé, le tweet de l’UDC a provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux.

«Un oui à l’initiative devrait limiter la bétonisation de la Suisse». Désormais supprimé, le tweet de l’UDC a provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux.

Twitter/capture d’écran

L'UDC zurichoise a commis une bévue retentissante dans sa campagne pour l'initiative populaire dite «de limitation». Elle a publié sur les réseaux sociaux une image du mémorial de l'holocauste à Berlin pour illustrer «la lutte contre la bétonisation de la Suisse».

L'illustration choisie du Mémorial aux Juifs assassinés en Europe a entraîné de nombreuses réactions indignées. Elle avait été publiée par l'UDC zurichoise sur Facebook, Instagram et Twitter.

Les blocs de béton du mémorial étaient censés incarner la «bétonisation de la Suisse» contre laquelle l'UDC et son initiative entendent lutter. La section zurichoise admet avoir «foiré» avec le choix de son illustration, comme le déclare vendredi son secrétaire Martin Suter à Keystone-ATS. Et d'ajouter: «C'est une énorme bourde. Nous nous en excusons.»

L’orthographe au détriment de l’image

La photo était apparue dans une banque de données comme image symbolisant le béton, explique le secrétaire de l'UDC zurichoise. En donnant son feu vert à la publication, il a davantage prêté attention à l'orthographe du texte qu'au contenu de l'image. Martin Suter dit ne pas avoir reconnu le mémorial.

«Si nous avons heurté quelqu'un de cette manière, nous en sommes désolés», souligne-t-il. Le parti a entre-temps supprimé cette illustration de ses comptes sur les réseaux sociaux.

Jonathan Kreutner, secrétaire général de la Fédération suisse des communautés israélites, a réagi dans un communiqué, repris par 20 Minuten: «L'utilisation de cette image dans ce contexte est bien sûr tout à fait déplacée. C'est bien que l’UDC Zurich ait rapidement réalisé son erreur et se soit excusé.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!