Bale-Campagne - Menacé de mort car il offre un café aux vaccinés
Publié

Bâle-CampagneMenacé de mort car il offre un café aux vaccinés

Le propriétaire d’un restaurant voulait offrir un petit quelque chose aux personnes ayant été vaccinées. Il a reçu des menaces en retour.

Image d’illustration/Pixabay

«La ligne rouge a été franchie» a indiqué jeudi un patron de restaurant à Reinach (BL) à ses clients sur les réseaux sociaux. Il a raconté, dans une vidéo, avoir été menacé de mort par téléphone, moins de cinq minutes après avoir publié un post annonçant qu’il offrait un café aux clients qui seraient vaccinés. «L’interlocuteur en savait assez sur moi et je suis resté interloqué. Quand je lui ai demandé ce qu’il ferait, il a répondu: Tu verras, tu ne vivras pas assez longtemps pour le savoir!»

Révélateur d’une situation tendue

Le patron a rendu publique cette menace et a déposé une plainte auprès de la police cantonale de Bâle-Campagne. Le restaurateur s’attendait à des réactions, mêmes vives, mais pas que les commentaires dérapent autant. C’était pourtant une idée spontanée. L’offre ne sera pas poursuivie.

Jusqu’à présent, ce sont surtout les représentants des milieux politiques et scientifiques qui sont devenus les cibles des opposants aux mesures vaccinales. Plusieurs de ces personnes ont été menacées de mort. Marko Kovic, spécialiste en sciences sociales et expert en théorie du complot trouve cette histoire «assez flagrante de la situation que nous vivons actuellement.» Il trouve juste et important que le restaurateur ait signalé les menaces et ait déposé une plainte auprès de la police.

(lha/jbm)

Ton opinion