05.11.2020 à 09:36

Laurent («Koh-Lanta»)Menacé de se faire décapiter

Candidat de «Koh-Lanta», Laurent, prof d’histoire-géo, a reçu des messages d’une extrême violence d’un internaute qui voulait s’en prendre à lui et à sa fille.

von
Ludovic Jaccard
Menacé de mort par un détraqué, l’aventurier de «Koh-Lanta» Laurent, 49 ans, a fait appel à la police pour assurer sa sécurité.

Menacé de mort par un détraqué, l’aventurier de «Koh-Lanta» Laurent, 49 ans, a fait appel à la police pour assurer sa sécurité.

© Laurent Vu / ALP / TF1

Laurent, le prof d’histoire-géo, dont on suit les aventures dans «Koh-Lanta: Les 4 Terres», sur TF1, vient de vivre une épreuve particulièrement effrayante, selon «Le Parisien». Lundi 2 novembre 2020, alors qu’il s’apprêtait à réaliser une vidéo sur Youtube en hommage au prof d’histoire-géo Samuel Paty sauvagement assassiné le 16 octobre 2020, le Français de 49 ans a reçu un message très menaçant sur Instagram. «Salut grosse m****, tu ne réponds pas, tu sais ce qu’on fait aux profs?» lui a écrit un internaute. Ce dernier a ensuite supprimé son compte, mais Laurent a eu le temps de retenir son nom afin de le retrouver sur Facebook.

C’est sur ce réseau social que le candidat de téléréalité a reçu un autre message encore plus violent de la part de son détracteur: «Je vais te décapiter, c’est un truc de prof d’histoire». Comme si cela ne suffisait pas, l’individu a aussi menacé de s’en prendre à la fille de l’aventurier. Décontenancé par cette situation inédite, Laurent a porté plainte dès le lendemain de leur altercation. «Je n’ai jamais été menacé dans la vie de tous les jours, ni dans mon collège. Et sur les réseaux sociaux, je n’ai jamais été menacé de décapitation», a-t-il confié.

Après avoir localisé son adresse IP, les enquêteurs ont pu retrouver l’auteur de ces messages alarmants, le 4 novembre 2020. Décrit comme «perturbé», il s’agit d’un ingénieur français de 30 ans, au chômage, vivant chez ses parents. Placé en garde à vue, celui-ci a assuré qu’il regrettait ses propos. Selon ses dires, il souhaitait avant tout reprocher à Laurent sa stratégie dans «Koh-Lanta». «Je trouvais qu’il avait été stupide d’aller vers Alix», a-t-il expliqué. Or, comme le ton serait monté entre eux, le jeune homme a commencé à menacer Laurent. Durant son interpellation, il a admis qu’il devait être pris en charge afin de se faire soigner. L’enquête suit son cours.

Prof décapité en France: La police tire sur le suspect

Les Français «unis dans la tristesse» pour rendre hommage à Samuel Paty

Des milliers de personnes à Paris en hommage au professeur décapité

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!