Actualisé 14.10.2019 à 11:22

Etats-UnisMenottée à 81 ans, Jane Fonda veut remettre ça

Jane Fonda a été arrêtée et menottée le vendredi 11 octobre, lors d'une manifestation pour le climat, à Washington. Sur son site Internet, l'actrice relate cette journée inoubliable.

Interpellée devant le Congrès américain où elle manifestait dans le calme pour appeler à lutter contre le changement climatique, l'actrice et militante pacifiste américaine n'a pas dit son dernier mot.

Sur son site Internet, Jane Fonda revient sur cette manifestation où quinze autres personnes ont été arrêtées. Une journée qui commençait bien, malgré la colère des activistes. «C'était un grand lancement. La météo était parfaite. Tous les orateurs étaient merveilleux, la couverture de presse était géniale», se souvient l'octogénaire. Puis, des agents de police ont débarqué.

Une expérience douloureuse

«Des menottes en plastique blanc ont été posées sur chacun de nous. Nous avons été emmenés au poste de police voisin pendant quelques heures», poursuit-elle. Une expérience douloureuse puisque la manifestante confie avoir souffert à cause des menottes: «Celles en plastique me faisaient plus mal que les menottes en métal et j'ai découvert qu'il n'était pas facile pour une femme de 81 ans d'entrer et sortir sans l'utilisation de ses mains».

Si elle est désormais libre, l'actrice ne s'arrêtera pas là: « Je serai au Capitole tous les vendredis, beau temps, mauvais temps, inspirée par l'incroyable mouvement créé par nos jeunes. Je ne peux plus rester à l'écart et laisser nos élus éluder les industries qui détruisent notre planète à but lucratif. Nous ne pouvons pas continuer à le défendre», conclut-elle par un véritable cri du cœur.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!