Grèce: Merkel dit qu'Athènes n'a pas besoin d'aide financière
Actualisé

GrèceMerkel dit qu'Athènes n'a pas besoin d'aide financière

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé vendredi après une rencontre avec le Premier ministre grec Georges Papandréou à Berlin que la Grèce n'avait actuellement pas besoin d'aide financière.

«La Grèce n'a pas demandé d'aide financière», a déclaré la chancelière lors d'une conférence de presse commune.

«La stabilité de la zone euro est assurée. Le résultat est que la question (d'une aide financière à la Grèce) n'est pas posée (...) Je suis même optimiste (et pense) qu'elle ne sera pas posée.»

Les deux responsables ont abondamment évoqué l'amitié entre leurs deux pays, et notamment les milliers de touristes allemands se rendant en Grèce, alors que M. Papandréou était arrivé à Berlin dans un atmosphère assez lourde.

Surfant sur des sondages qui montrent que l'opinion publique allemande est largement opposée à une aide financière à la Grèce, la presse allemande - avec en tête le quotidien le plus lu du pays, «Bild» - se déchaînent contre une Grèce présentée comme fondamentalement gaspilleuse et corrompue.

M. Papandréou a vertement répliqué vendredi matin dans la «Frankfurter Allgemeine Zeitung»: «les Grecs n'ont pas la corruption dans les gènes, tout comme les Allemands n'ont pas le nazisme dans les leurs», a-t-il dit.

Note aux rédactions: (synthèse actualisée d'ici 22h00)

(ats)

Ton opinion