Durban II: Merz défend sa rencontre avec Ahmadinejad
Actualisé

Durban IIMerz défend sa rencontre avec Ahmadinejad

Le président de la Confédération rejette les critiques consécutives à sa rencontre dimanche soir avec le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

«Je les comprends mais elles sont injustifiées», a déclaré Hans-Rudolf Merz lundi dans une interview radiophonique.

Le dialogue est nécessaire et la Suisse y joue un rôle, a ajouté M. Merz sur les ondes du média régional Radio 1, en marge de la fête du Sechseläuten dont le conseiller fédéral est l'invité d'honneur. Et M. Merz de rappeler le fort potentiel de conflit que recèle l'ensemble du Moyen-Orient.

Le président de la Confédération n'a en revanche pas voulu s'exprimer sur le rappel lundi de l'ambassadeur israélien à Berne. Cette décision fait suite à la rencontre dimanche soir à Genève entre les deux présidents suisse et iranien, en marge de la Conférence Durban II sur le racisme.

Cette rencontre a essuyé de vives critiques en Israël, en particulier de la part du Ministère des affaires étrangères. Par le passé, le président iranien s'est notamment illustré par sa négation de l'Holocauste et son appel à la destruction d'Israël. (ats)

Ton opinion