«Mes collègues ont piraté le réseau du Pentagone»
Actualisé

«Mes collègues ont piraté le réseau du Pentagone»

Chine. Ils sont jeunes, intelligents et affirment avoir piraté les sites les plus sécurisés du web.

S'il fallait dresser le profil type du hacker, ces trois Chinois, jeunes, minces et pâles à force d'être devant un écran en seraient la parfaite caricature, selon un journaliste de CNN qui les a rencontrés sur une île du sud de Shanghai. «Deux de mes collègues ont pénétré dans le réseau informatique du Pentagone et ont téléchargé des informations très sensibles», raconte un jeune homme de l'équipe au pseudo de Xiao Chen.

Un groupe que des experts occidentaux qualifient de cyber milice civile lançant des attaques contre les gouvernements et les sites web du monde entier. Les deux pirates du Pentagone auraient été payés par le gouvernement chinois après coup, selon Xiao Chen. Pékin a démenti.

«Ce sont en quelque sorte des imbéciles heureux au service du régime chinois», condamne Robert Jamison, du Département de la sécurité intérieure américain. «Ces jeunes hackers sont tolérés en Chine pour autant que leurs cibles se trouvent à l'étranger.» Devant son ordinateur, Xiao Chen met en garde: «Certains sites sont très sécurisés, mais il existe toujours des failles. Aucun ne l'est à 100%.»

Kimmo Bellmann

Ton opinion