Attentats à Paris: «Mes frères ont été manipulés pas radicalisés»
Publié

Attentats à Paris«Mes frères ont été manipulés pas radicalisés»

Alors que la Belgique était toujours en alerte et en état de siège dimanche, Mohamed Abdeslam, frère de Brahim et Salah, était l'invité de la télévision belge.

1 / 277
kein Anbieter
23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

BFM TV
16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

Capture d'écran BFM TV

Mohamed Abdeslam, frère de Brahim (mort dans les attaques à Paris) et de Salah (en fuite et activement recherché), s'est exprimé ce dimanche dans une interview à la télévision belge RTBF. Il explique n'avoir rien vu de suspect dans le comportement de ses frères avec lesquels il avait une relation normale. «Mes frères n'ont pas été radicalisés, ils ont été manipulés» estime-t-il. Il confie avoir constaté une «évolution» il y a six mois, quand ses frères ont décidé de prier et d'arrêter de boire par exemple. Lui parle plutôt de «sagesse» et non d'un comportement «dangereux». Il a une nouvelle fois appelé son frère Salah à se rendre.

Salah n'a pas été «jusqu'au bout»

Le suspect-clé activement recherché a sûrement décidé de rebrousser chemin et «ne pas aller au bout de ce qu'il souhaitait faire», a estimé son frère. «C'est plus que mon espoir, c'est ma conviction. Salah est quelqu'un de très intelligent, je pense qu'en dernière minute, il a décidé de rebrousser chemin», a affirmé Mohamed Abdeslam, qui a de nouveau appelé son jeune frère à se rendre.

Ton opinion