Football: Messi-Ronaldo: leurs votes se croisent
Publié

FootballMessi-Ronaldo: leurs votes se croisent

Robert Lewandowski a remporté le prix «The Best» de la FIFA, jeudi soir. Mais comment les cadors mondiaux ont-ils voté?

par
Sport-Center
Les deux hommes se sont croisés il y a quelques semaines en Champions League.

Les deux hommes se sont croisés il y a quelques semaines en Champions League.

KEYSTONE

En 2019, pour ce prix qui avait fusionné un temps avec le Ballon d'Or, Lionel Messi avait donné son deuxième vote, soit trois points, à son «meilleur ennemi» Cristiano Ronaldo. Le Portugais, lui, n'avait pas glissé le nom de son concurrent argentin dans l'urne, ce qui avait fait jaser. Cette année, rebelote, mais à l'envers! «CR7» a offert trois unités à la «Pulga», alors que ce dernier ne lui a pas glissé le moindre suffrage!

C'est Robert Lewandowski qui a remporté le prix de meilleur joueur de l'année pour la FIFA. Le prolifique buteur polonais du Bayern Munich (52 points) a devancé Cristiano Ronaldo (38 points) et Lionel Messi (35 points). Ont suivi notamment dans ce classement: Sadio Mané (29), Kevin de Bruyne (26), Mohamed Salah (25), Kylian Mbappé (19), Thiago Alcantara (17), Neymar (16) et Virgil van Dijk (13).

Pour la Suisse, c'est logiquement Granit Xhaka qui a pu mettre son bulletin dans l'urne. Le capitaine de la Nati a donné cinq points au futur vainqueur, trois unités à Cristiano Ronaldo et offert le dernier point en jeu à Mohamed Salah. Son sélectionneur Vladimir Petkovic a quant à lui porté les noms de Robert Lewandowski également, devant Sergio Ramos et Virgil van Dijk.

Comme les suffrages exprimés sont publics, on prend toujours un malin plaisir à aller voir si certains capitaines de sélection n'ont pas été un peu comiques dans leur choix. Cette année, rien de flagrant. De nombreux Africains (Burundi, Rwanda, Kenya, Djibouti, Gambie, Ghana, Mali, Mauritanie, mais aussi les Bermudes et la Guyane) ont choisi de mettre en avant la saison de Sadio Mané.

Jovetic, le boss du Monténégro, a quant à lui placé le nom de Mbappé au sommet de ses choix. D'autres l'ont joué «corporate», tel van Dijk, qui a voté pour Mané, Salah et Alcantara, ses coéquipiers à Liverpool. A noter que Jean-Michel Cavalli, sélectionneur du Niger, ne doit pas avoir renouvelé son abonnement de télévision, puisqu'il a voté comme si on était en 2015 pour Ronaldo, Messi et Neymar.

On le sait, «CR7» n’aime pas perdre. Alors quand c’est le nom de Robert Lewandowski qui est sorti du chapeau, l’attaquant de la Juventus n’a pas manqué de faire la moue. Pour le plus grand bonheur de nombreux internautes qui ont immortalisé l’instant.

Ton opinion

5 commentaires