Actualisé 07.11.2008 à 14:42

Canton du Jura

Mesures fiscales pour augmenter le pouvoir d'achat

Le gouvernement jurassien propose d'augmenter le pouvoir d'achat de la population pour lui donner confiance et pour atténuer les effets de la crise.

Un objectif qu'il veut atteindre avec un paquet de mesures fiscales en faveur des contribuables.

La révision de la loi d'impôt permettra de donner un «bol d'air frais» tant à l'économie jurassienne qu'aux habitants, a expliqué vendredi le gouvernement. La réforme entraînera un manque à gagner de sept millions pour l'Etat et à cinq millions pour les communes. Ces mesures fiscales doivent encore être soumises au parlement.

Moins d'impôt

Concrètement, une famille avec deux enfants et un revenu brut de 100 000 francs va payer 20 % d'impôt en moins si les allégements fiscaux sont adoptés par le parlement. Sa facture passerait ainsi de 10 800 francs à 8600 francs. A titre de comparaison, la même famille établie à Genève devrait verser à l'Etat 6500 francs.

Ces mesures, qui doivent permettre au Jura de se rapprocher de la fiscalité de cantons plus attractifs, entreront en vigueur dès 2009 sous réserve de l'approbation du parlement. Pour le ministre des finances Charles Juillard, il faut une politique plus juste et plus transparente pour les contribuables jurassiens.

Déduction enfant

L'exécutif propose par exemple une augmentation de la déduction pour enfant de 500 francs afin de diminuer la pression fiscale des familles. Des familles qui dans le Jura peuvent payer jusqu'à 40 % de plus d'impôt que celles résidant dans d'autres cantons. Avec cette mesure, la déduction va s'établir à 5200 francs.

Autre signal en faveur du budget des ménages, l'introduction de l'adaptation automatique du renchérissement à l'indice suisse de la consommation. Avec la crise économique des années 90, le canton du Jura avait décidé de ne compenser le renchérissement que lorsqu'il dépassait 3 %.

L'exécutif propose aussi d'adapter les tarifs et les déductions de l'impôt sur le revenu et la fortune au renchérissement. Autre mesure, l'atténuation de la double imposition économique afin de favoriser le réinvestissement des propriétaires d'entreprises.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!