Zoug: Metall Zug affiche des résultats en hausse
Actualisé

ZougMetall Zug affiche des résultats en hausse

Le groupe Metall Zug a affiché des résultats en hausse en 2013. Le bénéfice net a plus que doublé, passant de 61,5 millions en 2012 à 124,1 millions de francs l'an dernier.

Son chiffre d'affaires a en revanche progressé de 6,1% sur un an à 908,6 millions. Hors acquisitions, lesquelles ont contribué à une hausse de 1,4% et des effets de change, qui ont pesé à hauteur de 0,1% sur le chiffre d'affaires, ce dernier a présenté une croissance de 4,8%, a indiqué jeudi le groupe établi à Zoug. Le résultat opérationnel (EBIT) est lui ressorti à 69,8 millions de francs, en hausse de 4,8%.

Corrigé des éléments exceptionnels, à savoir une charge unique de personnel de 6,8 millions de francs et les gains immobiliers de 7,5 millions en 2012, l'EBIT a affiché un bond de 32%. Le programme d'amélioration de l'efficience mis en oeuvre dans les trois unités de l'entreprise a «significativement renforcé» la position du groupe.

Les divisions Infection Control, active dans la stérilisation d'instruments médicaux avec la société Belimed, et Wire Processing, spécialisée elle dans les équipements de production de câbles, ont fortement amélioré leur résultat, malgré des charges liées à la restructuration de la première unité et une acquisition pour la seconde. Belimed a ainsi renoué avec les chiffres noirs, avec un EBIT de 0,7 million de francs, contre une perte de 8,8 millions en 2012.

Rentabilité en forte hausse pour Schleuniger

Désormais réorienté sur les segments Médecine, Pharma et Services, Belimed a aussi tiré profit d'un accroissement de l'efficience avec son site slovène. La poursuite de la mise en oeuvre de ces mesures va toutefois continuer de peser sur la rentabilité de l'unité. Sur l'année sous revue, les ventes ont crû de 10,8% à 221,1 millions de francs.

Wire Processing a elle bénéficié de l'élargissement de sa base de clients ainsi que de sa palette de produits, tout comme de la réduction de ses coûts. Le fabricant de machines Schleuniger a pu s'affirmer avec une évolution réjouissante de ses affaires dans l'industrie automobile. La division a aussi franchi un pas important avec une acquisition en Chine.

Le chiffre d'affaires s'est ainsi étoffé de 7,6% à 110,9 millions de francs. Hors acquisitions, la croissance s'est réduite à 2,7%. L'EBIT a en revanche progressé de manière plus que proportionnelle, celui-ci s'envolant de 70,1% à 15 millions.

Dans le segment d'activité le plus connu du groupe, à savoir les appareils électroménager avec les marques V-Zug, Sibir et Gehrig, l'exercice a été marqué par les préparatifs en vue de l'entrée sur les marchés chinois et turc. A l'avenir, Metall Zug entend poursuivre son expansion dans une sélection de pays.

Légère amélioration attendue

Le chiffre d'affaires a gagné 4% à 579,4 millions de francs. L'EBIT ajusté s'est de son côté amélioré de 2,1 millions à 54,2 millions, malgré une forte pression sur les marges et les prix.

Pour l'exercice en cours, Metall Zug, qui emploie quelque 3500 salariés, s'attend toujours à un contexte de marché difficile, avec une pression sur les prix qui ne devrait pas se relâcher. Le groupe table toutefois sur une légère amélioration du résultat opérationnel. (ats)

Ton opinion