Metalor: prison ferme
Actualisé

Metalor: prison ferme

La Cour d'assises de Neuchâtel a condamné hier à des peines de prison fermes cinq des six accusés du procès lié au braquage de la société Metalor, à Marin (NE).

Considéré comme le cerveau du hold-up, l'ancien chef de la succursale neuchâteloise de Protectas a écopé de 8 ans de prison. Les autres peines s'échelonnent entre 8 ans et près de 4 ans ferme. Un sixième accusé, qualifié de second couteau, écope de 2 mois avec sursis.

En France, une enquête est toujours en cours sur cette affaire. Le 18 mars, un Corse a été arrêté à São Paulo par la police brésilienne.

En janvier 2004, quelque 666 kilos d'or avaient été dérobés lors du «plus gros coup qu'ait connu Neuchâtel». Le magot n'a toujours pas été récupéré.

(ats)

Ton opinion